Notre consultant parle de la sortie des deux représentants tunisiens à la deuxième journée.


Mongi Ben Brahim, ex-attaquant international, nous a donné son point de vue, en tant que connaisseur, sur les victoires, si précieuses de l’EST et de l’ESS en Ligue des champions. Il parle de l’EST qui a battu la JSK : «C’est dans l’ambiance des grands matches que l’Espérance sait généralement triompher en Coupe d’Afrique.

Les joueurs ont réussi à concilier le résultat et la manière comme c’était le cas du match contre le Raja. En face, la tactique préconisée par Hubert Velud n’était pas tellement efficace. Laisser la possession de balle (76% pour l’EST) en première mi-temps pour contrer un adversaire de la trempe de l’EST a aidé notre représentant à mettre la pression en constance sur les Algériens.

Je reviens à l’Espérance qui a glané une précieuse victoire, pour dire que même si la manière n’y était pas trop comme le veulent les supporters, l’essentiel est de rester en tête du groupe et de prendre option sur la qualification. En football, d’un geste technique peut naître l’extraordinaire… Celui de Ouattara qui a servi Badri pour le penalty est une pure merveille. Ouatara est un joueur-clef pour toute l’équipe», a précisé Mongi Ben Brahim.

Un déplacement réussi
Mongi Ben Brahim revient sur la large victoire des Etoilés face à Platinium. «Ce fut un voyage très difficile, un voyage lointain pour affronter le FC Platinum. Depuis son avènement, Juan Carlos Garrido nous fait rappeler un peu la discipline et la compétence de Roger Lemerre. C’est hier que l’Etoile a montré qu’elle savait voyager.

En deux matches, le nouvel entraîneur a su mettre de côté tous les ennuis du club pour puiser très profond et chercher 6 points qui valent de l’or», a déclaré Mongi Ben Brahim qui enchaîne : «Je pense que la titularisation de Karim Laaribi a été vraiment la meilleure décision. Il a été l’homme du match, en marquant deux buts. C’est un attaquant de pointe, capable de tout faire. Et je crois que l’Etoile est dans une position confortable. Gagner un match contre le FC Platinum à l’extérieur après un voyage vraiment difficile est un vrai exploit.

Je crois que le message de l’entraîneur est que l’Etoile est en phase de renaissance pour retrouver ses qualités», a confirmé Mongi Ben Brahim. En guise de conclusion, notre consultant souhaite vraiment que l’EST et l’EST, en route vers les quarts, ne s’affronteraient pas avant la finale. Mais avant cela, il faut, selon lui, continuer sur cet élan et grignoter des points .

B.SA.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire