Les projets prévus dans le cadre du plan d’investissement participatif concernent essentiellement la maintenance et l’asphaltage des rues, l’évacuation des eaux pluviales et l’éclairage public.


Le plan d’investissement participatif de la commune de Raoued pour l’année 2020 a fait l’objet d’une dernière séance plénière, et ce, le dimanche 22 décembre. Le but était de présenter les projets de proximité prévus pour l’année prochaine, en présence des membres du conseil municipal, des citoyens et des composantes de la société civile.
M. Mahmoud Rassaâ, président de la commission de la démocratie participative, a fait un exposé sur les résultats des travaux des ateliers qui ont traité la situation dans des différentes zones, à savoir cité Chaker, Borj Touil, Raoued plage, Sidi Amor, Nkhilet, Jaâfar, Petite Ariana et Cité El Ghazala. A cette occasion, le coût estimatif des projets sélectionnés et identifiés a été annoncé à l’assistance. Ces projets concernent essentiellement la maintenance et l’asphaltage des rues, l’évacuation des eaux pluviales et l’éclairage public.
Ainsi, la municipalité a alloué 182 mille dinars pour la Petite Ariana, El Ghazala, Nkhilet et Borj Touil et 442 mille dinars à Sidi Amor et Jaâfar. Quant à Raoued Plage et cité Chaker, les fonds alloués sont de l’ordre de 494 mille dinars. M. Rassaâ a indiqué qu’une consultation sera lancée en vue de désigner le bureau d’études qui sera chargé d’élaborer une étude minutieuse des projets avant de les présenter, ultérieurement, aux représentants des zones précitées.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire