Une enveloppe de plus de 44 mille dinars a été consacrée par l’Institut national du patrimoine pour l’entretien de la façade du Ribat de Monastir.

Ces travaux, menés au niveau du côté EST du Ribat qui s’ouvre directement sur la mer, ont démarré depuis trois mois et concernent en plus de la façade, le réaménagement d’une petite entrée dont l’accès est interdit aux visiteurs.

D’autres travaux de restauration avaient été réalisés au niveau de la façade nord du Ribat par l’INP entre novembre 2018 et avril 2019 pour un coût de 40 mille dinars.

Le Ribat de Monastir est l’un des plus importants monuments islamiques de la Tunisie. Il s’agit de la première fortification musulmane de l’Afrique du nord construite sur l’ordre de Haroun Al Rachid en 796 dans le but de protéger la côte tunisienne des attaques.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    02/01/2020 à 10:25

    Un rappel important sur le RIBAT de Monastir , ce dernier a été bâti avec des pierres du RIBAT de Gafsa, sous l’ordre de Bourguiba dans les années 60, le RIBAT de Gafsa est détruit et à sa place on construit l’a palais de justice et le centre de la sécurité sociale, les pierres sont numérotées et transportées la nuit en toute discrétion vers Monastir pour édifier un RIBAT qui n’existait pas à l’époque.
    Vive Bourguiba et ses bêtises monumentales.

    Répondre

Laisser un commentaire