9 médailles d’or, 10 en argent et 31 en bronze pour la Tunisie.


La première édition du championnat d’Afrique zone 1 (cadets, juniors et séniors), organisée à la cité des jeunes d’El Menzah avec la participation de 6 pays, à savoir l’Algérie, le Maroc, la Libye, l’Égypte, la Mauritanie, la Tunisie, a tenu ses promesses.
La moisson tunisienne était de 50 médailles : «Nos médailles d’or ont été remportées par nos «as» qui ont confirmé par la même occasion qu’ils sont sur le bon chemin dans la perspective du championnat d’Afrique et de la qualification pour les JO», a confié le DTN de la FTK, Said Belhassen.
Cependant, suite à leurs dominations en «Kata», les équipes marocaines et algériennes ont remporté plus de médailles d’or que les nôtres .

Azouzi et Slimani survolent les débats
Chez les séniors messieurs, et comme attendu les deux Tunisiens Nader Azouzi (60 kg) et Thameur Slimani (84 kg) ont survolé les débats. Nader Azouzi a, quant à lui, dominé son adversaire, le Marocain Bilel Bouamira, en finale. Quant à Thameur Slimani, il a enchaîné face à son compatriote Houssem Eddine Choiya. La troisième médaille d’or dans la catégorie des séniors messieurs a été glanée par Walid Guezmir (75 kg) qui a battu son compatriote Mohamed Said Zidani en finale. Dans la catégorie de poids lourd (plus 84 kg), Talel Selmi a été malchanceux. Tout juste après sa belle victoire en demi-finale, il a été par la suite admis dans une clinique après une double fracture au niveau de l’arcade sourcilière.

Wafa Mahjoubi, la force tranquille
Chez les dames, les deux médailles d’or ont été glanées par Wafa Mahjoubi (61 kg) et Islam Ben Hassen (50 kg).
Mahjoubi n’a en effet laissé aucune chance à son adversaire, l’Algérienne Randa Mekdes, en finale. Aussi, Islam Ben Hassen a mérité sa médaille d’or en dominant de bout en bout l’Algérienne Thanina Saoudi en finale. A signaler que les deux meilleures tunisiennes, Chahinez Jammi et Bouthaina Hasnaoui, n’ont pas participé à cette joute africaine.

Le champion du monde au tapis !
Chez les cadets, le jeune Ahmed Rayane Tlili (63 kg) a confirmé en battant son compatriote Mouhib Abid en finale. Nabil Blanco (54 kg ) et Mohamed Sallemi (57 kg ) étaient intenables en finale face respectivement à l’Egyptien Rawan Zoieb et l’Algérien Abdellatif Haridi. Chez les juniors garçons, la seule médaille d’or tunisienne a été remportée par Ramez Bouallègue (68 kg) qui a battu le Marocain Said Oubaya en finale. Toutefois, Fédi Bouthouri, médaillé d’argent dans la catégorie de poids (55kg ), s’est mis en évidence en battant en demi-finale le champion du monde algérien, Ayoub Anis Helassa : «Nos Karatékas promettent monts et merveilles. C’est rassurant», a fait savoir Hassen Korbi, président de la FTK.

S.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire