Les forces de sécurité ont saisi à Médenine 35 fusils d’assaut et d’importantes sommes d’argent. C’était lors d’une opération anticipative menée en coordination avec les différentes unités de la police judiciaire, la Sûreté nationale et la sécurité publique.

Le chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes Yousef Chahed, a déclaré mardi, au cours de sa visite à la direction de la police judiciaire à El Gorjani que les effets saisis allaient être utilisés dans des attaques terroristes visant des sites vitaux en Tunisie.

Par ailleurs, Youssef Chahed a honoré plusieurs cadres et agents de la direction sectorielle de lutte contre les stupéfiants, saluant, à l’occasion la vigilance permanente des forces sécuritaires, malgré, a-t-il relevé, le contexte difficile dans le pays.

Chahed a ajouté que la situation sécuritaire sur les frontières sera à l’ordre du jour d’un conseil ministériel restreint, indiquant que les forces sécuritaires et militaires sont en état d’extrême vigilance concernant les développements en Libye et dans l’éventualité d’un afflux de réfugiés.

 

 

(crédit photo : Présidence du Gouvernement Tunisien – رئاسة الحكومة التونسية)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

2 Commentaires

  1. Liberte

    07/01/2020 à 13:43

    Bravo pour le bon travail de CHAHED qui est toujours au pouvoir, alors dans ce cas il faudra qu’il continue à d’ériger le pays. Dites moi on a bien précisé une bonne saisie d’argent c’est combien au fait, parce que jamais vous ne mentionnez la somme exacte quand il s’agit d’argent ? La police ou la douane ne savent pas compter ou quoi, il faut qu’ils retournent à l’école pour avoir au moins le certificat d’étude primaire au lieu de se servir directement.

    Répondre

  2. Bellérophon

    10/01/2020 à 11:34

    Bien joué Tonton, maintenant la création d’un service de lutte contre la flicaille pourrie ne serait pas un luxe. Mais on peut toujours rêver, rien ne changera, on veut une police propre, pas des racailles basanées en uniformes.

    Répondre

Laisser un commentaire