Il y a dix ans disparaissait, de façon tragique, à la suite du tremblement de terre qui a frappé la capitale d’Haïti, le diplomate tunisien Hedi Annabi, alors secrétaire général adjoint aux Nations unies.
Le Président d’Haïti René Garcia Préval (à gauche), Hédi Annabi (au centre), Représentant spécial du Secrétaire général en Haïti et chef de Minustah, et Ricardo Toro (à droite), commandant de la Force par intérim de la Minustah lors de la cérémonie de commémoration du décès des 11 casques bleus tués dans un accident d’avion au sud-est d’Haïti le 09 octobre 2009. (13 octobre 2009 -Port-au-Prince, Haïti)
Pour commémorer cet anniversaire, la Maison-Bleue des Nations unies de Tunis lui consacre aujourd’hui un hommage, et inaugure une salle à son nom.
La cérémonie est organisée conjointement par l’Association tunisienne pour les Nations unies et l’Organisation des Nations unies en Tunisie.

 

Un ingénieur de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) tenant un portrait officiel de Hédi Annabi, qui est décédé lors du tremblement de terre en Haïti . A l’arrière- plan , le siège de la MINUSTAH en ruine. ( 21 Janvier -Port-au-Prince, Haïti)
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire