C’est avec un moral au beau fixe que les hommes de Garrido se déplacent cet après-midi à Radès avec pour mission de rester sur leur lancée.


La victoire d’Oumdorman est venue à point nommé. Avec des résultats en dents de scie ces derniers temps, aussi bien en championnat qu’en Ligue des champions, les Etoilés avaient besoin de remporter une victoire afin de relancer la machine.
Samedi dernier à Oumdorman, les hommes de Juan Carlos Garrido avaient pourtant mal entamé leur match contre Al-Hilal du Soudan en encaissant un but à la demi-heure du jeu. Mais la détermination d’Iheb Msakni et ses camarades était telle que, cinq minutes après avoir encaissé le but, Maher Hannachi a contraint Behaldin à marquer contre son camp.

Réagir cinq minutes seulement après avoir encaissé un but a permis aux Etoilés de renverser la vapeur. Ils se sont battus jusqu’au bout à Oumdroman. Une victoire qui leur permet non seulement de retrouver leur rang de leaders du groupe B en C1 africaine, mais aussi d’aborder le classico de cet après-midi contre l’EST avec un moral au beau fixe.

Coulibaly et Msakni à la manœuvre
Même s’ils ont déjà perdu du terrain en Ligue 1, les Etoilés gardent toujours l’espoir de pouvoir sauver leur saison à l’échelle nationale en faisant un bon parcours en championnat. Réussir le classico fait partie des objectifs que les hommes de Garrido aspirent à atteindre. Pour ce faire, le technicien étoilé continuera à faire confiance à Souleymane Coulibaly qui sera titularisé pour le troisième match d’affilée.

Il sera épaulé par Iheb Msakni dans les manœuvres offensives. Quant à Alaya Brigui, il sera en ballottage avec Maher Hanachi et Wajdi Kechrida pour le poste d’ailier droit. Mohamed Amine Ben Amor, lui, sera préféré à Baayou et Methnani. Enfin, Garrido continuera à accorder sa confiance à Makrem Bdiri dans les bois. Quelle que soit la composition du onze de départ qu’alignera Garrido tout à l’heure, la mission des joueurs qui fouleront la pelouse du Stade de Radès sera de maintenir le cap face au champion en titre. Le but est de relancer une machine qui a failli se gripper ces derniers temps.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire