Le président de la République, Kaïs Saïed, s’est rendu, mardi, à Ras Jebel (gouvernorat de Bizerte), au domicile du jeune Khaled Ben Nejma, l’un des blessés de la révolution.

Touché par trois balles le 13 janvier 2011, Khaled Ben Nejma a depuis perdu l’usage de ses jambes.

Le chef de l’Etat a discuté avec le jeune homme et s’est enquis de son état de santé et de sa situation.

Il a, à cette occasion, réaffirmé sa ferme détermination à suivre de près la situation sanitaire et sociale des blessés de la révolution et de tous les Tunisiens, dont en particulier les plus démunis.

La rencontre a été l’occasion de souligner le courage et la bravoure des jeunes tunisiens pendant la révolution et de saluer leurs sacrifices pour la défense de la patrie, indique la présidence de la République dans un communiqué.

Le président Saïed a tenu, par la même occasion, à saluer les efforts déployés par les médecins et les professionnels paramédicaux, dans les différents établissements hospitaliers, pour sauver de vies pendant la révolution.

Il a réitéré sa foi en la jeunesse, laquelle, a-t-il dit, a joué un rôle important dans la révolution et permis de baliser la voie pour l’instauration du processus démocratique en Tunisie.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire