Cinq prix seront décernés aux meilleures productions journalistiques dans les domaine du tourisme et de l’artisanat à la faveur de la convention de partenariat signée entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et le Syndicat national des journalises tunisiens.

MM. René Trabelsi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat et Néji Bghouri, président du Syndicat des journalistes tunisiens ont signé, récemment, au siège du ministère en présence des cadres et des membres du syndicat une convention de partenariat. Lors de son intervention, le ministre a rappelé que cette convention s’inscrit dans le cadre du renforcement de la liberté de la presse en Tunisie et du rôle important joué par le secteur de l’information dans l’amélioration de l’image de marque de notre pays à l’étranger. En effet, cette convention va permettre aux journalistes tunisiens de bénéficier de facilités afin de s’acquitter convenablement de leurs tâches.

Le ministère va participer à la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, et ce, le 3 mai de chaque année. Les actions relatives au secteur touristique seront encouragées même si celles-ci portent sur la critique ou les enquêtes concernant ledit secteur. Un intérêt sera donné également aux analyses et aux articles promotionnels de la destination Tunisie et de son artisanat.

Mieux promouvoir le tourisme et l’artisanat

A cet effet, 5 Prix annuels ont été prévus pour les meilleures actions et productions journalistiques dans ces domaines. Le ministre a émis l’espoir que cette convention puisse inciter les journalistes dans les différents supports d’information à multiplier la production de programmes bien structurés et permanents qui traitent du secteur du tourisme et celui de l’artisanat.

Il est nécessaire et utile, selon lui, de diffuser des programmes ciblant ces deux secteurs en vue de faciliter la promotion de la destination tunisienne tout en faisant connaître les spécificités des différentes zones de la République qui se distinguent par leur patrimoine historique et civilisationnel et islamique outre l’aspect esthétique naturel. La promotion du secteur de l’artisanat par les organes d’infrormation permet, quant à lui, de mieux commercialiser ces produits dans les zones productrices.

 

(crédit photo : Ministère du Tourisme et de l’artisanat – Tunisie وزارة السياحة – تونس)

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire