Le président de la République Kaïs Saïed devrait révéler ce lundi le nom du futur chef du gouvernement.

A la suite du rejet du gouvernement Habib Jemli par l’Assemblée des représentants du peuple, le président Kaïs Saïed a adressé, mardi dernier, 38 correspondances aux partis, coalitions et groupes parlementaires, les invitant à proposer, par écrit, la personnalité jugée la plus apte à former le gouvernement, et ce avant le 16 janvier.

Jemli a été chargé par le mouvement Ennahdha, parti vainqueur des législatives d’octobre 2019, pour former le prochain gouvernement.

Conformément à l’article 89 de la Constitution, les partis et coalitions parlementaires ont proposé au chef de l’Etat une vingtaine de candidatures, dont des noms sollicités par plus d’un parti, à l’instar de Hakim Ben Hammouda et Fadhel Abdelkafi et Ridha Ben Mosbah.

Ces derniers ont d’ailleurs été reçus, samedi, par le chef de l’Etat au Palais de Carthage. Kaïs Saïed a, également, reçu dans ce cadre Ilyes Fakhfakh, ancien ministre des Finances sous la Troika et candidat à la présidentielle de 2019.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    20/01/2020 à 17:15

    Monsieur le Président on va pas tourner autour de la « Mosquée », vous n’arriverez jamais un gouvernement digne d’un Imam tout ce que je conseille c’est changer la constitution et au plus vite possible, c’est urgent nous sommes entrain de couler et gravement.

    Répondre

Laisser un commentaire