L’infection nosocomiale confirmée

Le président de la commission nationale d’investigation des décès des nouveau-nés au centre de maternité et de néonatologie à Tunis, professeur Mohamed Douagi a présenté, lors d’un point de presse organisé aujour’dhui au siège du ministère de la Santé, les conclusions de la commission nationale d’investigation des décès des nouveau-nés au centre de maternité et de néonatologie à Tunis.

Le rapport a conclu que le décès des nouveau-nés était causé par à une infection nosocomiale survenue au moment de la préparation du produit parentéral dans la salle blanche. Mais  l’origine de ce drame est « plurifactorielle », a-t-il tenu à expliquer. Au total 14 cas de décès ont été enregistrés .C’est le bilan définitif de ce drame. Pour rappel, une enquête judiciaire autour de cette affaire est toujours en cours.

Crédit photo: Salma Guizani

Laisser un commentaire