Une centaine d’œuvres de plus de 30 artistes de différentes générations sont abritées actuellement par la galerie Yosr Ben Ammar dans le cadre d’une exposition de groupe sur le thème de «Linéaments»


Plus de 30 artistes au talent prometteur de différentes générations à l’instar de Ali Bellagha, Naceur Ben Cheikh, Ymen Berhouma et d’autres encore ont participé à la deuxième exposition abritée par la galerie Yosr Ben Ammar au cœur du Mall Of Sousse.
Cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 14 mars, offre une vue panoramique sur la peinture, l’activité initiale qui nourrit des œuvres de type graphique, la gravure, la photographie numérique, les installations et les sculptures. Elle regroupe également des artistes appartenant à différentes écoles telles que l’école de Tunis (Abdelaziz Gorgi et Brahim Dhahak), l’école moderne (Zoubeir Turki) et l’école contemporaine (Wissem El Abed et Najah Zarbout).

Les regards de ces artistes qui ont marqué l’histoire de l’art en Tunisie avec des techniques particulières et des styles singuliers, s’entrecroisent pour se traduire ensuite dans un choix très éclectique des œuvres de différents formats qui sont imprégnés par une certaine particularité et spécificité. Ces œuvres bien ciblées ont reflété un travail de fond, qui ne manque pas de créativité et de sensibilité artistique.

La rencontre n’était pas exclusive aux artistes visuels et plasticiens, mais il y a eu aussi une interférence des artistes vivants tout comme l’artiste Rochdi Belgasmi qui était capturé sur scène par le photographe Mounir Belhadj Khelifa.
Le vernissage de l’exposition a suscité l’admiration du public qui était au rendez-vous et a incité les visiteurs du Mall à pousser les portes de l’espace pour découvrir et contempler les œuvres.

Des telles expositions artistiques ne peuvent que capter l’attention des passagers de cet espace commercial — un public qui n’est pas forcément averti — et illuminer aussi bien le cœur que l’esprit des curieux et des amateurs de l’art.  Une expérience enrichissante et efficace, selon Yosr Ben Ammar, celle d’aller vers le public, de lui apporter les œuvres artistiques là où il est et d’ancrer l’art au milieu de sa vie quotidienne. En effet, c’était son objectif initial de soutenir et de promouvoir les jeunes artistes tunisiens.
« Linéaments », qui signifie les premiers traits formant l’esquisse d’une œuvre, rappelle là où tout est commencé et fait allusion à de grands projets à venir.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Khouloud Kechiche
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire