Mohamed Abbou, secrétaire général du Courant démocrate, a souligné l’engagement de son parti à soutenir le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh, dans le processus de formation de son équipe gouvernementale.

« Nous espérons voir le chef du gouvernement désigné parvenir rapidement à identifier les partis politiques qui devraient former la coalition gouvernementale, a-t-il ajouté.

Dans une déclaration aux médias, à l’issue de sa rencontre, jeudi au palais de Dar Dhiafa à Carthage, avec le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh, Abbou a indiqué que l’entretien a porté sur les objectifs du gouvernement et le processus de sa formation.

S’agissant des conditions de son parti pour participer au prochain gouvernement, Abbou a souligné que son parti sera plus « flexible » niant toute intention de réclamer l’exclusion de certains partis des concertations sur la formation du gouvernement.

Pour Abbou, le futur gouvernement pourrait maintenir le nombre actuel des ministres mais n’aura pas le même nombre proposé dans le gouvernement de Habib Jemli (42 ministre et secrétaires d’Etat).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire