L’initiative s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’opérateur téléphonique. C’est le premier centre d’accompagnement et de formation des jeunes entrepreneurs dans le domaine du digital ouvert par Orange dans la région de l’Afrique et du Moyen-Orient
Le groupe Orange a inauguré, hier, son premier Tiers lieu de l’Innovation sur la zone Afrique et Moyen-Orient, à Tunis, en présence de Anouar Maârouf, ministre des technologies, de la Communication et de l’Economie numérique, Abdelkodouss Saâdaoui, secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, Alioune Ndiaye, directeur général d’Orange Afrique et Moyen-Orient, Christine Albanel, directrice en charge de la RSE, de la diversité des partenariats et de la solidarité du Groupe Orange, et Thierry Millet, directeur général d’Orange Tunisie. Une conférence de presse a été tenue, à cet effet, au centre digital d’Orange.
Dans son allocution d’ouverture, Anouar Maârouf a salué l’initiative lancée par Orange qui va aider toute une génération de jeunes Tunisiens à lancer des projets qui contribueront à la résolution des problèmes de la société grâce à la technologie et au numérique. De son côté, Abdelkodouss Saâdaoui a souligné que la Tunisie mise sur sa jeunesse et son potentiel innovateur mais également sur la contribution des acteurs économiques, à l’instar d’Orange, pour impulser l’entrepreneuriat et la croissance. Pour le directeur général d’Orange Tunisie, Thierry Millet, cette initiative est la concrétisation même du concept de hub tunisien de la technologie. Il a souligné que cette initiative est un engagement pris envers la jeunesse tunisienne pour l’aider à développer l’esprit entrepreneurial et se lancer dans leurs parcours professionnels.
Christine Albanel a déclaré que ce projet exprime la volonté d’Orange de placer le numérique au cœur de son engagement sociétal. Elle a fait savoir que le groupe dispose de 238 maisons digitales dont 22 en Tunisie. Et d’ajouter que 1.200 jeunes ont pu bénéficier de diverses formations dans le digital. Asma Ennaifer, responsable du projet, a affirmé que depuis son installation en Tunisie, Orange a mis en place plusieurs dispositifs contribuant à la formation de 16 mille jeunes et le lancement de 2000 projets et startup dans le domaine du numérique.
De son côté, Alioune Ndiaye a souligné que ce lieu dédié à l’accompagnement est une première pour Orange et que le lancement en Tunisie est une décision qui a été prise compte tenu de l’expérience tunisienne qui est jalonnée de réussites et qui sait s’exporter de surcroît. Il a affirmé que le groupe Orange est un partenaire pour le développement durable dans 19 pays dans la région, où les jeunes sont appelés à relever des défis de croissance, de création d’emplois et d’inclusion sociale.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *