Dans la perspective de la phase finale de la CAN, la FTF s’active à établir le programme  de préparation de l’équipe de Tunisie. Pour aborder la phase de groupe dans les meilleures conditions, la bande à Giresse disputera au cours du mois de juin trois tests  amicaux internationaux. Tout d’abord, pour monter en régime, la Tunisie affrontera la sélection irakienne le 7 juin au stade de Radès. Pas le temps de souffler et voilà que les Aigles de Carthage seront forcément soumis à rude épreuve face au vice-champion du monde croate. En se mesurant à la Croatie, le onze tunisien en tirera forcément des dividendes en termes de montée en puissance. L’équipe de Mandzukic et de Luka Modric constitue le très haut niveau mondial. Une chance pour les nôtres de se frotter au must de la planète football et prendre du galon, même si tout doit être relativisé vu le cadre amical du match. Ce faisant, ce match est prévu pour le 11 juin.

Au révélateur du Burundi de Shaka Bienvenu

Le dernier sparring-partner de la Tunisie sera le Burundi, une sélection qui n’a jamais été qualifiée pour la Coupe du monde, mais qui s’est dernièrement qualifiée pour la Coupe d’Afrique des nations.

C’est un onze embryonnaire mais perfectible. Il compte dans ses rangs deux tauliers de valeur, à savoir Saido Berahino (Stoke City) et Gaël Bigirimana (ex-Newcastle). Composée aussi de joueurs prometteurs, à l’instar de Fiston Abdul Razak (JS Kabylie), Enock Sabumukama (Zesco United) et du sociétaire de l’Etoile du Sahel, Bienvenu Shaka, le Burundi peut faire l’affaire et servir surtout de bon sparring-partner pour la Tunisie. Le style de jeu de cette équipe s’apparente à celui de l’Angola, ce qui est le but recherché.  Rappelons enfin que le Burundi évoluera lors de la CAN dans le groupe où figurent le Nigeria, la Guinée et Madagascar.

Cette ultime répétition pour la Tunisie face aux « Hirondelles » (surnom du Burundi) aura lieu le  17 juin.  Ainsi, sur les trois matches de préparation d’avant-CAN, la sélection tunisienne a choisi croiser le fer avec deux nations non africaines et un outsider du continent.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire