Les Monastiriens piègent l’ESR à Radès et reviennent à 1 partout. Ça s’enflamme.
Ce titre de champion 2019 ne va pas être si facile pour celui qui va l’obtenir. En tout cas, l’ESR, qu’on donné comme unique et indiscutable favori, ne l’est pas pour le moment. C’est une équipe qui dispose d’un effectif redoutable, avec les meilleurs basketteurs mais elle a des concurrents de plus en plus ambitieux. La JSK d’abord qui a battu l’ESR en «Africa league», et aussi l’USM qui ne s’est pas laissé faire en jouant la finale du championnat.
L’ESR, qui reste une équipe complète, a gagné son premier match samedi devant son public, mais a marqué un coup d’arrêt après avoir été surprise par l’USM lors de la seconde manche. L’USM a réussi l’exploit de gagner à Radès pour revenir à 1 partout. Cela veut dire qu’on va jouer les deux prochains matches à Monastir pour connaître le nom du futur champion. On repart de la case départ, l’USM et l’ESR savent toutes les deux que pour remporter le titre, il faudra suer davantage et il faudra surtout se préparer à deux matches différents des deux précédents. L’équipe de Bouzidi a retrouvé, avant-hier soir, ses qualités pour s’imposer et tenir bon dans les dernières 5 minutes du match. La défense de l’ESR n’a pas bien carburé, alors que les pointeurs monastiriens furent bien présents. L’USM l’a emporté 88-78.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *