Mohamed Larbi Jelassi, membre du bureau politique du Courant démocrate (Attayar), a indiqué que son parti respecte le choix du chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh, qui a rencontré, ce jeudi, Nabil Karoui, président de Qalb Tounes, avec le président du parlement et d’Ennahdha, Rached Ghannouchi.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Jelassi a rappelé que son parti s’était félicité de la décision de Fakhfakh de ne pas associer Qalb Tounes aux concertations sur la formation du gouvernement.

« Qalb Tounes ne cherche qu’à garantir l’immunité pour son président, Nabil Karoui, et ne peut, en aucun cas, être un acteur efficace dans le gouvernement de réforme attendu », a-t-il ajouté.

A ce propos, Jelassi s’est demandé si Qalb Tounes accepterait de participer à un gouvernement dont le portefeuille de la justice ou de l’intérieur est attribué au Courant démocrate.

Jelassi a, également, souligné que son parti est favorable à un gouvernement formé par Ennahdha, Attayar, Echaâb et Tahya Tounes, sans recourir à une cinquième partie (en allusion à Qalb Tounes). Les quatre partis doivent surmonter leurs différends pour mener à bien l’action du gouvernement, a-t-il dit.

Attayar (bloc démocratique, 41 sièges) réclame un gouvernement politique composé de dirigeants de premier plan représentant les partis concernés par les concertations.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire