La dernière défaite des Aghlabides a provoqué un vent de scepticisme.

Les supporters aghlabides s’attendaient à une réaction de la JSK dès l’entame de la phase retour notamment après l’arrivée du coach Mhamdi et les nouvelles recrues comme Bouazra, O. Sassi, Hamza, Abboud et la reprise des Mossab Sassi, Bacha et Ragoubi. Mais l’équipe s’est inclinée avec les mêmes bévues en défense. Le coach a expliqué la défaite par le manque d’entente entre les joueurs et l’indiscipline de certains éléments. Le groupe n’a pas respecté les consignes et l’adversaire en a profité.

La reproduction des mêmes fautes en défense a eu des conséquences sur le comportement du public,  anxieux en raison du flou entourant le club. Pour leur part, les dirigeants n’ont pas trouvé les arguments pour justifier cette énième défaite. Car les responsables de la JSK ont assuré une partie des arriérés des joueurs avant la rencontre face à l’AS de Soliman. Le coach  a, quant à lui, besoin de mettre à profit les qualités de chacun de ses joueurs.

Le championnat est encore long et la Chabiba aura à effectuer des rencontres délicates comme celle face à l’USBG prochainement. Ce ne sera pas facile à gérer, certes, mais le staff technique a plus d’un tour dans son sac.

Un œil sur les jeunes

Depuis des saisons, la Chabiba n’a pas formé de jeunes talents comme ce fut le cas par le passé.

Un des facteurs qui ont concouru à cela est le recours à des recrutements de joueurs modestes qui coûtent cher au  club. Maintenant, il s’agit des lancer de manière graduelle les jeunes gardiens Manaï et Hazgui, ainsi que Dhouib, Jlel et Hmidi. Ces jeunes ont accaparé l’attention du côté de la catégorie élite. En revanche, l’attaquant Mohamed Hammami a été écarté de ce «projet».

Hammami a beau se prévaloir de qualités techniques et athlétiques intéressantes. Il manque encore de constance.

Mohamed Sahbi CHAFRA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire