Promouvoir l’image de La région des Marches (Est de l’Italie) à l’étranger grâce à l’une de ses excellences les plus connues, le « papier de Fabriano », tel est l’objectif principal de l’exposition « Le Papier entre art et conservation » qui sera inaugurée aujourd’hui à la Bibliothèque nationale de Tunisie.

Ce même jour de vernissage prévoit la tenue d’une journée de réflexion sur les problématiques liées à la conservation du papier et sur les expériences de la haute formation en matière de conservation et restauration dans la zone euro-méditerranéenne, développées en Tunisie grâce au projet Tempus Infobc – «L’innovation dans la formation pour les biens culturels : un nouveau curriculum euro-méditerranéen pour la préservation de biens culturels», financé par l’Union européenne.

L’événement, qui s’adresse en particulier aux universités et académies tunisiennes, aux érudits du papier et au monde de la culture, est le fruit d’une collaboration entre différentes institutions italiennes et tunisiennes : la Fondazione Claudi qui organise depuis de nombreuses années des manifestations destinées à valoriser la culture et le territoire des Marches, développant cette activité dans divers secteurs tels que : la science, la culture, l’entrepreneuriat, l’artisanat, etc., la Commune de Fabriano, le Musée du papier de Fabriano, l’Università degli Studi di Urbino, l’ambassade d’Italie à Tunis, l’Institut culturel italien de Tunis, la Bibliothèque nationale et l’Université Ezzitouna. Cette dernière institution a, d’ailleurs, ouvert  une Licence Appliquée de trois ans en conservation et restauration de l’héritage culturel et matériel: conservation et restauration des documents, qui sera complétée par un mastère de deux ans, grâce au projet Tempus Infobc coordonné par le professeur Laura Baratin de l’Università degli Studi di Urbino.

Pour revenir à l’exposition, il est bon de  savoir qu’elle s’articule sur trois parcours principaux : un parcours historique — avec l’exposition de documents attestant du passage du parchemin au papier (l’écriture et l’impression, de l’écriture des copistes à l’écriture manuelle, à l’écriture numérique ; la filigrane comme élément de sécurité pour les reproductions artistiques, le papier pour les billets de banque) ; un parcours contemporain — avec l’exposition de 21 livres d’artistes qui mettent en évidence l’utilisation du papier à des fins artistiques contemporaines et un parcours didactique — avec l’activité de conservation et de restauration réalisée durant ces trois années du nouveau parcours d’études.

  • Ces trésors oubliés

    DEPUIS 2011, les gouvernements successifs n’ont regardé que dans une seule direction pour…
  • DECES : M’hammed OUESLATI

    Son épouse Knani Habiba, ses fils: Ziad, son épouse Salma Bouricha et leurs enfants; Skand…
  • CONDOLEANCES : M. Abdelleh OMRANE

    La direction generale, les bureaux syndicaux, l’amicale, la mutuelle, l’association sporti…
Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire