En panne de succès lors des deux dernières journées, les «Bleus» devraient se ressaisir pour rectifier le tir.

Les matchs se suivent et se ressemblent pour l’USM qui reste sur deux défaites consécutives sur le même score face à l’EST et au CSS. Deux faux pas qui lui ont fait perdre des points au classement, mais ont suscité aussi des réactions mitigées aussi bien auprès de l’entourage de l’équipe que des supporters, pas du tout contents du rendement du groupe, notamment face au CSS. Toutefois, lors de ce match, l’équipe a manqué non seulement de fraîcheur physique, mais aussi de cohésion. Conscients de cet état de fait, Chebbi et ses protégés doivent, dès cet après-midi, face à leur voisin de l’ESS (lui aussi en panne de succès), retrouver leur efficacité déployée lors des matchs aller.

Leur tâche ne sera pas de tout repos devant un adversaire, certes, dans le doute, mais capable de revenir de loin. «Ce qui nous a manqué face au CSS, c’est cette fraîcheur physique qui a lourdement affecté le rendement de l’équipe», a dit Chebbi, pour qui : «La débauche d’efforts au cours de la semaine devant l’EST a laissé des séquelles de fatigue chez la plupart des joueurs qui n’ont pas joué sur leur vraie valeur… Toutefois, après ces deux faux pas, il n’y a pas droit à l’erreur et la venue de l’ESS à Monastir constituera un vrai défi pour les joueurs, devant un adversaire avide de rachat, mais il faut oser pour espérer réagir et retrouver la quiétude…»

Orkoma de retour…

Suspendu pour somme d’avertissements lors du match retard contre l’EST, le pivot Orkoma sera de retour  pour reprendre sa place à l’entrejeu  qui a tant souffert de son absence face au CSS. Très utile dans la couverture et la relance, ce joueur très combatif sera associé à Agbado pour espérer gagner la bataille du milieu, clé de réussite de ce derby. Leur travail de sape sera fignolé par le stratège Jelassi, appelé à retrouver son inspiration et sa vista.  Grâce à sa relance rapide et ses passes en profondeur, il pourrait à tout moment mettre le trio d’attaque Amri, Okputo et Makkari dans de bonnes positions pour porter le danger dans la zone adverse. Cette vocation portée vers l’avant ne devrait,  en aucun cas, négliger  le repli défensif qui sera assuré par Mechmoum et Ben Romdhane sur les flancs, Sagharoui et Moâtassam dans l’axe et Ben Saïd dernier rempart. Formation probable : Ben Saïd, Mechmoum, Saghraoui, Moâtassam, Ben Romdhane, Orkoma, Agbado, Jelassi (Aloui), Amri (Tka), Okputo et Makkari (Mhirsi).

T.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire