Dans une déclaration, le parti qui occupe 38 sièges au parlement, a rappelé avoir décidé de camper dans l’opposition, réaffirmant qu’il ne fera pas partie de la prochaine coalition gouvernementale qui sera proposée par Elyès Fakhfakh.

Le parti a indiqué que son conseil national se réunira avant la date de la plénière de vote pour annoncer officiellement sa décision de ne pas soutenir l’équipe gouvernementale d’Elyès Fakhfakh.

Dans une publication sur son compte facebook, le président de Qalb Tounès affirme avoir décliné l’invitation qui lui a été adressé par Elyès Fakhfakh, chargé de former le prochain gouvernement, d’assister à la réunion prévue à 14h30 à Dar Dhiafa à Carthage. Un refus qu’il explique par le souci de « respecter le parti et ses militants ».

« Nous ne sommes pas concernés par la formation du gouvernement et refusons la démarche suivie dans ce cadre ».

Initialement prévue vendredi, l’annonce de la composition du gouvernement Fakhfakh est attendue en fin de journée.

A l’issue de sa rencontre, la veille, avec le président de la République, Elyès Fakhfakh a déclaré que dans le souci de parachever le processus de formation du gouvernement dans les meilleures conditions, il a été décidé de reporter d’une journée l’annonce de la composition. Le but étant de poursuivre les concertations et de se focaliser sur certaines questions liées au prochain gouvernement.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    15/02/2020 à 18:29

    C’est déjà vue ce scénario, on est vraiment parti directement vers des élections anticipées.

    Répondre

Laisser un commentaire