Les différents syndicats de base relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), dans la délégation de Sabbala (gouvernorat de Sidi Bouzid), ont annoncé l’organisation d’une grève de protestation et une journée de colère, demain lundi, indique un communiqué publié samedi.
Ce mouvement intervient en réaction à l’accident survenu à Charaa à Sidi Bouzid, qui a fait 12 victimes parmi les ouvrières agricoles et 20 autres blessés.
Les syndicats de l’enseignement de base, de l’enseignement secondaire, des surveillants et surveillants généraux, des employés de l’éducation, et de la municipalité de Sebbala ainsi que les employés de la santé et de la poste, ont appelé les autorités à trouver des solutions radicales à la situation vulnérable des ouvrières dans le secteur agricole, dont la couverture sociale, et le transport adéquat.
Ils ont appelé également à favoriser le transport scolaire aux élèves, améliorer la situation sanitaire détériorée et assurer l’entretien nécessaire au niveau des établissements éducatifs dont l’infrastrucutre est délabrée ainsi que de favoriser la sécurité dans les établissements publics.
Le commissariat régional à la culture a annoncé de son côté la suspension des différentes activités culturelles programmées dans le gouvernorat durant la semaine prochaine en signe de solidarité avec les familles des victimes de l’accident de Sabbala.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire