« Qalb Tounes n’est jusqu’à ce jour pas représenté de quelque façon que ce soit au sein du gouvernement proposé par Elyes Fakhfakh », a fait savoir Sadok Jabnoun, porte-parole du parti « Qalb Tounes ».

Jabnoun a précisé que s’il existait le cas échéant une représentativité du parti au sein du futur gouvernement, elle serait assurée par les cadres officiels du parti.

Dans une déclaration accordée, mercredi, Jabnoun a infirmé le fait qu’une rencontre ait eu lieu entre le président de Qalb Tounes Nabil Karoui et le chargé de former le gouvernement Elyes Fakhfakh.

« Il n’existe aucune décision finale vis-à-vis du gouvernement Fakhfakh. La position du parti sera déterminée par ses structures, juste après l’annonce officielle de la composition définitive du gouvernement Fakhfakh », a-t-il ajouté.

Elyes Fakhfakh avait annoncé dès l’entame des concertations sur son gouvernement, que les représentants du parti « Qalb Tounes » ne figureraient pas dans son équipe gouvernementale.

Fakhfakh estime que cette décision n’est pas de l’ordre de l’exclusion, mais une pratique démocratique qui sous-entend l’existence de partis au pouvoir et d’autres au sein de l’opposition.

« Qalb Tounes » compte le deuxième plus grand nombre de députés à l’Assemblée des représentants du peuple (38 élus) derrière Ennahdha avec 54 sièges.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire