Slim Azzabi, secrétaire général du parti, souligne : «Youssef Chahed prononcera mercredi prochain un discours au cours duquel il pourrait annoncer qu’il prendra la tête du parti»

La cérémonie de clôture du congrès constitutif  du parti Tahya Tounès, prévue hier, dimanche 28 avril au Palais des sports à Rades, a été décalée de 48 heures  en signe de soutien aux familles des victimes de l’accident routier qui a eu lieu à Sidi Bouzid causant la mort d’une douzaine de personnes, dont des ouvriers agricoles.

L’annonce a été faite par le coordinateur général du parti Slim Azzabi au début de la cérémonie qui devait se tenir. Une minute de silence a été observée par les congressistes en signe de deuil. Azzabi a affirmé dans son speech improvisé à cette occasion que « la patrie compte beaucoup plus que le parti » et qu’il n’était pas question d’organiser des festivités au moment où les familles des victimes enterraient leurs morts à Sidi Bouzid, ajoutant que c’est aussi sur la demande du chef du gouvernement Youssef Chahed, qui s’est déplacé à cet effet dans cette région, que la décision du report de la cérémonie de clôture a été prise hier aux environs de midi. C’est un message de solidarité fort adressé aux familles des victimes, a-t-il  souligné.

Suite à ce report, une conférence de presse a été organisée en présence de Kamel Idir, président de la commission de préparation du congrès électoral, Slim Azzabi ainsi que Mustapha Ben Ahmed, président de la commission des motions. Pas de secret pour le poste de secrétaire général du parti. L’annonce a été faite par Kamel Idir  et Azzabi accède donc, par consensus, à ce nouveau poste. Il est désormais le secrétaire général du parti.

Kamel Idir a passé en revue les différentes étapes des élections au niveau local (370 bureaux), régional (27 bureaux) et national du parti  et s’est attardé sur l’agenda du parcours constituant de Tahay Tounes depuis le début du mois de mars dernier, un parcours difficile qui a exigé parfois le recours aux votes et qui fut  marqué notamment par le dépôt et la validation des listes électorales, le déroulement des élections dans toutes les circonscriptions, le dépouillement et l’annonce des résultats. Le nombre des adhérents est estimé aujourd’hui à 100 mille et celui des militants à environ 80.000, a-t-il fait savoir.

La cérémonie de clôture se tiendra le mercredi 1er mai au même lieu, a assuré le nouveau secrétaire général du parti, Slim Azzabi, et les travaux se poursuivront  trois mois après ce rendez-vous afin de mettre en place les différentes structures du parti aussi bien au niveau national qu’en dehors du pays. Le chef du gouvernement sera-t-il à la tête du parti très prochainement ?  Il faudra attendre le prochain discours que prononcera Youssef Chahed mercredi 1er mai lors de la cérémonie de clôture pour répondre à cette question, souligne  Slim Azzabi.

Dans la motion générale du parti, les congressistes ont affirmé leur attachement aux principes et valeurs qui sont les fondements de Tahya Tounès en s’engageant à perpétuer l’héritage du mouvement réformiste et nationaliste et aux acquis progressistes et modernistes et à la continuité de son environnement arabo-musulman et son ouverture sur les cultures humanistes et les valeurs de la tolérance, de l’entraide et de la paix.

Les congressistes s’engagent aussi à soutenir le processus de la transition démocratique et la construction des institutions de la République et consolider le rôle de l’Etat et sa puissance afin qu’il puisse appliquer la loi, instaurer la sécurité et protéger les acquis publics et privés.

Charger plus d'articles
Charger plus par Samir DRIDI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire