Un record d’affluence et d’enregistrements avec 438 mille nouvelles inscriptions en deux semaines

A six mois des échéances électorales, la campagne d’enregistrement des électeurs bat son plein. Depuis le 10 avril, l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a ouvert ses 521 bureaux d’inscription fixes pour faciliter l’enregistrement aux 3 millions 489 mille citoyens non encore  inscrits afin qu’ils rejoignent les 5.750.000 électeurs déjà inscrits. Afin d’atteindre cet objectif, l’Isie a mis en place un calendrier de rencontres régionales avec les composantes de la société civile dans les différents centres régionaux selon la répartition suivante.

Pour la région nord-est : regroupant les circonscriptions suivantes : Tunis 1, Tunis 2, Ariana, La Manouba, Ben Arous, Nabeul et Zaghouan, la rencontre a eu lieu hier, mercredi 24 avril, à Nabeul où Farouk Bouasker, vice-président de l’Isie, a rencontré les associations et les différents représentants régionaux de la société civile. Les autres rencontres prévues se dérouleront comme suit:

à Tozeur, le mardi 30 avril (hôtel Ras el Ain), une rencontre qui couvre les circonscriptions de Tozeur, Tataouine, Médenine, Kébili, Gafsa, et Gabès.

A Jendouba, le vendredi 3 mai (Centre de la jeunesse) avec les composantes de la société civile des circonscriptions suivantes : Béja, Le Kef, Bizerte, Siliana et Jendouba.

A Kairouan, le samedi 15 mai pour les circonscriptions de Kairouan, Sousse, Mahdia, Monastir, Sidi Bouzid, Kasserine, Sfax 1 et Sfax 2.

Lors d’une première rencontre avec les différents représentants de la société civile, qui s ‘est déroulée hier mercredi 24 avril à Nabeul, le vice-président de l’Isie, Farouk Bouasker, a présenté les dernières statistiques concernant l’inscription des électeurs, les actualisations et  a répondu aux différentes questions concernant les élections législatives et présidentielle de 2019.

En effet, le nombre des nouveaux inscrits a atteint 437.993 électeurs, avec une nette prédominance féminine (238.698  femmes inscrites pour 199.295 hommes). Farouk Bouasker s’est félicité de cette affluence féminine, rappelant que l’Isie s’est fixé pour objectif d’inciter les femmes et les jeunes à  s’inscrire massivement. En effet, sur les 3.489.000 électeurs, 1.230.000 sont des femmes. L’Isie déploie des efforts spécifiques pour certaines catégories de femmes, telles que les femmes au foyer, les femmes rurales et les ouvrières  agricoles et du secteur industriel.

Une deuxième catégorie de femmes non comptabilisée n’ayant pas d’identifiant national (CIN) a été évaluée à 300.000 et fera partie des défis de l’Isie pour cette campagne d’enregistrement.

Une autre catégorie fera l’objet d’une grande attention de l’Isie, celle des jeunes étudiants, élèves et jeunes chômeurs. Le vice-président a sollicité l’implication de la société civile afin de motiver cette catégorie et l’inciter à s’inscrire pour voter, malgré un sentiment de désintérêt accru pour les échéances électorales. Le vice-président a rappelé que l’inscription se fait de façon directe sur tout le territoire national ou à distance pour les tunisiens résidant à l’étranger à travers l’application sécurisée touenssa.isie.tn ou directement dans un des 64 consulats et représentations diplomatiques tunisiens.

Au niveau national, un centre d’appels a été mis à disposition, avec un numéro vert gratuit (1814) pour répondre aux différentes questions concernant l’enregistrement, les échéances, les listes et  toutes autres informations relatives aux élections. L’inscription ne peut en aucun cas se faire à distance en Tunisie. Par ailleurs, on peut s’informer sur son inscription et sur le bureau de vote affecté à travers le service téléphonique (*195*N° de la carte d’identité#). Au niveau régional, l’Isie a déployé ses 3.000 agents dans les différents bureaux sur tous le territoire pour effectuer les enregistrements. Cette opération se poursuivra jusqu’au 22 mai et le 4 juillet pour la présidentielle, avec un changement d’horaire prévu pour le mois de Ramadan (séances d’enregistrement nocturnes). L’Isie a enregistré depuis l’ouverture des inscriptions le 10 avril une affluence importante dans plusieurs circonscriptions dans les différents bureaux des instances régionales indépendantes des élections (l’Irie) fixes (postes, municipalités, grandes surfaces) et les bureaux mobiles (qui se déplacent dans les entreprises, dans les foyers universitaires, lycées…). La circonscription de Monastir a jusqu’à aujourd’hui enregistré le plus grand nombre de nouveaux inscrits avec 21.732. L’Irie a enregistré une affluence satisfaisante également à Nabeul 1 (14.877), Nabeul 2 (9.950) et à Gafsa (10.400).

Le plus grand défi de l’Isie reste d’inscrire le plus grand nombre d’électeurs d’ici le 22 mai, en collaboration étroite avec tous les acteurs de la société civile, les agents de la protection civile et le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance.

Amal Douja DHAOUADI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *