Elles ont décroché, avant-hier, avec brio, leurs billets pour la prochaine joute olympique.

Les deux boxeuses tunisiennes, Khouloud Halimi (57 kg) et Meriem Homrani (60 kg), se sont brillamment illustrées avant-hier soir à Dakar. La capitale sénégalaise abrite ces jours-ci le tournoi qualificatif aux Jeux olympiques, Tokyo 2020. Nos boxeuses se sont qualifiées aux prochaines olympiades. Une technique raffinée et une  belle tenue sur le ring de Khouloud Halimi qui a dominé son adversaire, la Congolaise Maousilaba Matchou. Quant à Meriem Homrani (60 kg), elle a confirmé ses prédispositions en continuant à l’emporter grâce à sa force de frappe, notamment au dernier combat remporté avant terme. Une minute et demie à peine après le début du combat, elle a envoyé sur le tapis son adversaire, la Congolaise Tiry Naoumi. Très motivée, Meriem Homrani a continué à dominer son adversaire lui assénant des coups solides et précis. Perdant son équilibre, la Congolaise a été de nouveau comptée par l’arbitre qui décida par la suite l’arrêt du combat en faveur de la tunisienne : «Nos deux boxeuses se sont illustrées. Grâce à leur technique, leur fraîcheur physique et leur force de frappe, elles ont dominé leurs adversaires et se sont qualifiées avec brio», nous a confié le chef de la délégation, Ayed Karchoud.

S.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire