L’Office de l’Ifta a indiqué que la « prolifération de la nouvelle maladie « Coronavirus » exige, d’un point de vue religieux, la prise de mesures rapides et immédiates afin de protéger les vies humaines contre cette affection pouvant engendrer la mort ».

Parmi ces mesures rapides, indique, vendredi, une déclaration de l’office, la suspension provisoire de la saison de la Omra jusqu’à ce que le risque de contamination par cette maladie soit écarté.

« La mesure de suspension de la Omra par l’Arabie Saoudite adoptée par plusieurs pays, dont la Tunisie, s’inscrit dans le cadre de la prévention. De ce fait, il est impératif par la religion de se soumettre à cette mesure préventive », indique la même source.

Le sous-directeur du Hadj et de la Omra au ministère des Affaires religieuses, Samir Ben Nassib, avait déclaré, jeudi, que « la Tunisie s’engage à respecter la décision de l’Arabie saoudite de suspendre la Omra, et ce à compter du 26 février courant dans le but de prévenir la propagation du Coronavirus ».

Ben Nassib a expliqué que des vols seront toutefois assurés pour garantir le retour des pèlerins tunisiens se trouvant en Arabie saoudite.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire