Les mesures préventives prises contre le coronavirus en Tunisie en plus de l’évolution épidémique du virus à l’échelle internationale ont été au menu d’une séance de travail tenue, vendredi, au siège du ministère de la santé.

Le ministre de la santé, Abdellatif Mekki a souligné la nécessité d’élever l’état d’alerte et de vigilance au niveau des structures sanitaires ainsi que des postes frontaliers terrestres aériens et maritimes, annonce un communiqué publié par le département de la santé.

Ont pris part à cette séance de travail, le directeur du bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Tunisie Yves Souteyrand, des représentants des ministères de la défense et du transport, de la commission du suivi du coronavirus, les directeurs régionaux de santé, ainsi que les chefs de services et les directeurs des différents établissements hospitaliers.

Rappelons qu’un Tunisien qui venait d’arriver d’Italie, à travers le port de la Goulette, a été placé, vendredi, à titre préventif, en isolement sanitaire, à l’Hôpital universitaire Farhat Hached, dans la ville de Sousse où il était de passage.

Le patient, originaire de Kasserine, a alerté, lui-même, les unités sanitaires à Sousse, car il souffrait d’une toux accompagnée d’une petite fièvre. Des analyses ont été effectuées, à titre préventif. Les résultats sont attendus, pour vendredi soir ou samedi.

À rappeler, également, que 42 chaînes charters Tunis-Jeddah et Tunis-Medina, dont 28 vols Tunisair et 14 Nouvelair, prévus pour la saison 2019-2020 du petit pèlerinage (La Omra), ont été annulés, suite à la décision de l’Arabie Saoudite de suspendre, temporairement, l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque, pour éviter une éventuelle propagation du coronavirus (COVID-19).

Le gouvernement saoudien a annoncé, mercredi, 27 février 2020, la décision de « suspendre temporairement les entrées des pèlerins et aussi l’entrée de voyageurs munis de visas touristiques, provenant de pays touchés par l’épidémie du coronavirus.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire