Le ministère de la Santé a annoncé, lundi après-midi, la détection de trois nouveaux cas de contamination par le Coronavirus, répartis entre Mahdia, Tunis et Bizerte, portant à cinq le nombre total des cas de contamination par le virus.

Dans une déclaration, un responsable du ministère de la Santé a indiqué que les analyses médicales effectuées dans le laboratoire de référence à l’hôpital Charles Nicolle à Tunis, ont confirmé trois nouvelles contaminations par le Coronavirus qui viennent s’ajouter aux deux précédentes.

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a pour sa part précisé, lundi, sur sa page Facebook officielle, que les trois nouveaux cas de contamination concernent deux personnes revenant de zones touchées par le virus et d’une personne ayant contracté le virus en Tunisie (l’épouse de l’une des personnes infectées).
Le cas de contamination détecté au gouvernorat de Mahdia, concerne, selon le Docteur Samir Lahouel chargé du suivi de l’évolution du virus dans la région, « l’épouse du deuxième patient, un homme de 65 ans, dont la contamination a été annoncée, hier dimanche ».
« La patiente en question a été transférée à l’hôpital Farhat Hached à Sousse afin de garantir des conditions optimales de traitement qui empêchent la transmission de l’infection à d’autres personnes », a ajouté Dr.Lahouel dans une déclaration.
Le cas enregistré à Bizerte, concerne un homme âgé de 83 ans, revenant de la ville de Strasbourg en France depuis une dizaine de jours, a indiqué le directeur régional de la Santé à Bizerte, précisant que « son état de santé est stable ». Le responsable a souligné qu’une investigation sanitaire approfondie sera ouverte, pour déterminer le tracé des déplacements du patient en question et les personnes avec qui il est entré en contact, afin d’engager les mesures nécessaires de prévention.

Le ministère de la Santé avait annoncé, hier dimanche, que les analyses du laboratoire avaient confirmé la contamination par le Coronavirus, d’un homme de 65 ans revenant d’Italie.

Le directeur régional de la Santé à Sousse, Sami Rekik, avait indiqué, dans des déclarations précédentes, que le patient en question avait été placé en quarantaine depuis samedi soir à l’hôpital Farhat Hached à Sousse et a été affecté au service des maladies bactériennes.

« Le patient est originaire du gouvernorat de Mahdia, il est revenu d’Italie depuis deux semaines et souffre de diabète », a ajouté Rekik, précisant que tous les membres de la famille du patient en question, seront soumis aux examens médicaux nécessaires.

Le ministère de la Santé a élaboré une liste de 37 personnes, entre citoyens et cadres médicaux et paramédicaux, qui étaient entrés en contact direct avec le patient, les plaçant en auto-isolation, à domicile.
À rappeler que le ministère de la Santé, avait annoncé, le 2 mars 2020, l’enregistrement du premier cas confirmé de contamination par le Coronavirus en Tunisie, sur un Tunisien âgé de 40 ans revenant d’Italie.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. karabaka youssef

    09/03/2020 à 16:05

    La situation en Tunisie est encore maitrisable, mais tous les indices à l’intérieur et auprès de nos voisins, montrent que la transmission de ce virus et en rythme croissant.
    Et tant, que ns sommes encore dans une situation non critique, et vu que la date de la trouvaille d’un traitement n’est pas certaine et la limite de nos moyens et capacités à faire face à une large épidémie,
    Il est indispensable, de part la sagesse, d’anticiper et de prendre d’autres mesures dans l’immédiat et ne pas être derrière le rythme de croissance de ce virus.
    Ainsi, avancer les vacances des élèves, reporter tout les événements interne et externe, se contenter avec l’extérieur des vols et transport des marchandises, encourager les congés, ce qui peut travailler à la maison il le faire, reporter les mesures administratives qui nécessitent les déplacements massif…ns voyons qu’un seul porteur de virus, nécessite un travail pénible: déterminé son parcours, les lieux et gens fréquentés, l’isolement d’un nombre important.. que dire si le nombre de malade devient élevé..

    Prendre des mesures préventives à la portée vaut mieux que de prendre, le cas échéant, des mesures plus pénibles et plus sévères et insupportable.

    Répondre

Laisser un commentaire