L’association est composée de six membres. Le bureau directeur basé à Sousse est appuyé par des coordinateurs régionaux assurant le relais dans les villes de Tunis, Gafsa, Tozeur,Sfax et Sousse.

« Nous étions la seule association dans la région du Maghreb et en Afrique à nous intéresser aux problèmes et aux difficultés que rencontrent les enfants surdoués au sein du système éducatif classique».

Depuis sa création fin 2007, l’Atees a organisé cinq congrès scientifiques  internationaux « avec les moyens du bord », affirme encore avec une pointe de fierté M. Youssef  Marouani, psychologue de formation, ex-directeur de l’Ecole normale et inspecteur général de l’Education avant de prendre sa retraite  en 2007. L’Association tunisienne d’encadrement éducatif des surdoués est la première et unique association scientifique qui a milité depuis sa création à défendre la cause des enfants à haut potentiel/ surdoués/ intellectuellement précoces et qui milite pour une prise en charge spécifique pour les surdoués. Une véritable opération de sensibilisation a été opérée avec des dizaines de réunions d’information et de formation au bénéfice des enseignants dans les différentes régions (séminaires nationaux et réunions). Elles ont permis de soulever le problème et de constater une ruée vers les cabinets des psychologues et pédopsychiatres à la recherche de réponses et de soutien. Ceux-ci se sont trouvés dans l’obligation de s’y mettre et de suivre les évolutions de cette problématique dans le monde.

Prévenir l’échec scolaire

L’Atees se consacre aux enfants et jeunes surdoués intellectuellement précoces et à haut potentiel intellectuel. Elle apporte son aide et son soutien aux parents et aux enseignants du primaire, du collège et du lycée. Il s’agit de mieux comprendre ces enfants et prévenir l’échec scolaire et social auquel ils peuvent être confrontés. Elle s’associe à toute structure de recherche pour faire avancer la connaissance de la précocité. Elle organise des séminaires, congrès et colloques nationaux et internationaux pour informer et former les parents, enseignants et tous ceux qui en exprimeraient l’intérêt.

Des conventions de partenariat ont été signées avec l’université de Monastir, le Palais des sciences de Monastir, le conseil arabe des surdoués basé en Jordanie et connu mondialement pour avoir été un précurseur en ce domaine depuis des dizaines d’années. Une convention de partenariat a été signée le 26 mars 2019 avec le ministère de l’Education nationale. « Depuis 2010, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem,  a apporté son soutien à notre action. II a donné le feu vert pour élaborer une stratégie nationale pour l’encadrement des surdoués en Tunisie».

L’Atees a mis son expérience et son expertise acquises au cours des vingt dernières années à profit en accompagnant le ministère dans l’élaboration de cette stratégie.

« La tâche n’a pas été simple mais notre détermination et l’amour que nous portons à nos enfants ont permis de réaliser nos objectifs »,  a conclu M. Youssef Marouani.

M.S.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *