L’absence de plusieurs tauliers a déstabilisé la Chabiba
La rencontre qui a opposé la Chabiba à l’USBG à Ben Guerdane avait un intérêt pour les Aghlabides qui voulaient confirmer leur série positive et faire de ce match un tremplin pour continuer leur mission-sauvetage. De son côté, l’USBG devait confirmer son dernier succès face au CA. Beaucoup de tension a été enregistré du côté des supporters locaux. Cette rencontre a été d’un niveau moyen, et ni l’USBG et encore moins la JSK n’avaient dominé. En effet le jeu était décousu des deux côtés et aucune des deux équipes n’est parvenue à aller au-delà de trois passes consécutives, en plus d’un manque d’imagination au niveau de l’attaque où les solutions étaient presque absentes devant Zoghlami et Dos Santos du côté de l’USBG, Salhi et Bouguerra du côté de la JSK. Le but de la victoire de l’USBG à la 10’ sur un tir de Sellami n’a pas réveillé les Aghlabides. Le jeu est devenu monotone et les joueurs ont manqué de rythme tout au long de la rencontre.

Mécontentement

Lors de ce match, l’arbitre Mehrez Melki était très contesté par les Aghlabides. Il a semblé correct même s’il a laissé planer des doutes. Et l’entraîneur adjoint Mokdad Dhahri d’expliquer : «C’est une défaite qui fait mal, surtout après notre bonne prestation au cours des quatre dernières rencontres.

Nos attaquants ont été déconcentrés à cause de la partialité de l’arbitre. C’est trop pour espérer un résultat positif face à l’USBG. Nous allons reprendre les entraînements et oublier ce match pour préparer comme il se doit notre prochaine rencontre face à l’ESM».

Absence de solutions

Il est vrai que la JSK n’a pas été aussi efficace qu’elle l’a été lors de la dernière rencontre face au CAB.

L’équipe aghlabide a manqué de concentration en phase offensive, mais a surtout manqué d’idées motrices pour déjouer le bloc défensif sudiste. En l’absence de plusieurs éléments comme Dahnouss, Frioui, Layouni et Sassi, la JSK n’a pas été capable de dérouler son jeu, surtout en seconde mi-temps. Le manque de force de pénétration de Salhi et Bouguerra a sanctionné l’équipe. Malgré l’entrée de Sylla et Addami, l’équipe n’a pas retrouvé ses repères.

Les joueurs aghlabides espèrent se racheter lors de la prochaine rencontre.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire