Nida Tounès (faction de Sofiene Toubel) a décidé de suspendre l’adhésion de Hafedh Caïd Essebsi pour «atteinte à l’unité et à la réputation du parti».

Le bureau politique de Nida Tounès a décidé de suspendre l’adhésion de Hafedh Caïd Essebsi de toutes les structures du parti et de le renvoyer devant la commission de discipline pour avoir commis plusieurs infractions au règlement du parti.

Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du bureau politique, tenue hier sous la présidence de Adel Jarboui, et en application des recommandations du comité central réuni le 28 avril 2019 à Nabeul. Le bureau politique précise, dans une déclaration publiée sur la page officielle du bloc parlementaire de Nidaa Tounes, que ces infractions consistent entre autres en l’atteinte à la réputation et aux intérêts du parti, la déviation des principes du parti et le non-respect de ses décisions.

Le secrétaire général de Nida Tounès, Abdelaziz Kotti (faction de Sofiene Toubel), avait indiqué dans une déclaration de presse, que le comité central du parti, réuni le week-end dernier, en présence de 130 membres, a adressé un avertissement à Hafedh Caïd Essebsi pour qu’il cesse de «porter atteinte aux structures légitimes issues du congrès et de confier les biens et les locaux du parti à la nouvelle direction élue».

Kotti a également noté qu’une lettre ouverte a été adressée au président Béji Caïd Essebsi, en sa qualité de président d’honneur de Nida Tounès, pour «intervenir en faveur de la légitimité issue du congrès démocratique et légal».

Deux directions ont émané du congrès électif de Nida Tounès, organisé les  6 et 7 avril et dont les travaux ont été émaillé de conflits.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. MONIQUE

    13/05/2019 à 13:27

    C’EST TRES TRISTE DE TROUVER LES CAFES ET LES RESTAURANTS INANIMES ……

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *