Un quintette de « Verts » dans le rouge !


Salaires non versés et confinement n’ont fait qu’empirer la situation déjà difficile des étrangers du CSHL, à l’instar de David, Marcelin, Boubakar, Boudabouz et Antar. Ces derniers n’ont même pas les moyens de subvenir à leurs besoins quotidiens et surtout vitaux !

Ben Hatira et le Bayern Munich

Formé au Hertha Berlin, Anis Ben Hatira a rejoint le Hambourg SV en 2006. Mais l’ancien joueur de l’Espérance Sportive de Tunis avait une grosse opportunité de signer en faveur de l’ogre, le Bayern Munich. Ben Hatira est récemment revenu sur cet épisode :

« Ce sont souvent de petites décisions dans la vie qui font la différence. Hermann Gerland (coach de la deuxième équipe du Bayern) m’a appelé, le 10 octobre 2005 », a déclaré le natif de Berlin .« Je pensais que c’était un canular. Puis, Gerland m’a montré les lieux d’entraînement du Bayern. Finalement, à cette période, j’étais tellement impressionné par Hambourg, que j’ai signé en faveur de ce club », a expliqué Ben Hatira

Saad Bguir s’implique

Saad Bguir est à l’origine d’une nouvelle initiative caritative pour lutter contre l’épidémie du coronavirus. En effet, le joueur s’est joint à une initiative lancée dans sa ville natale Tataouine en fournissant le tissu nécessaire pour la confection de moyens de protection du cadre médical et paramédical.

Challenge foot :le WAC met en défi le Club Africain

Le Wydad de Casablanca a récemment annoncé qu’il mettait en défi le Club Africain dans le cadre d’un Challenge Foot. Pour relever le défi, le CA devra publier les photos de ses joueurs, du logo, du stade et du public clubiste. Prendront également part à ce Challenge: Sundowns et la Jeunesse Sportive de Mohammadia.

Arrêt définitif !

La FTF a finalement décidé d’arrêter définitivement la compétition dans les jeunes sections pour la saison 2019-2020. Cet arrêt concerne les compétitions en championnat et en Coupe de Tunisie dans toutes ses sections. Cette décision fait suite au flou total face à la crise sanitaire actuelle. La Fédération tunisienne de football a ajouté qu’elle travaillera avec le ministère de la Jeunesse et des Sports à lancer un championnat e-sport hors horaire des études. Sur ce, après les jeunes, la Fédération tunisienne de football a pris ce soir la décision d’annuler toutes les compétitions du football féminin. Cette décision concerne toutes les sections dans toutes les divisions.

Large consultation

La FTF a récemment indiqué qu’elle lancera des discussions au sujet de la fin de la saison footballistique 2019-2020. Cette concertation concernera la compétition dans les Ligues 1 et 2 et les Ligues amateurs et régionales. La Fédération discutera de ce sujet avec tous les clubs ,ainsi que le ministère de la Jeunesse et des Sports. Un planning des réunions sera annoncé dans les prochains jours.

Le sport-roi navigue à vue

La fin de la saison sportive en Tunisie risque d’être compromise. En Ligue 1, il reste dix journées à disputer, alors qu’en Ligue 2, il n’en reste que sept. En Ligues inférieurs également, entre neuf et treize journées restent à jouer selon la division. Il faut ajouter à cela les quarts, demies et finale de la Coupe de Tunisie, en plus des rencontres de la sélection tunisienne aux 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2021, reprogrammées par la Confédération africaine de football au mois de juin prochain.

D’après les estimations les plus optimistes, la crise liée au Coronavirus ne pourra connaître sa fin en Tunisie qu’à la fin du mois d’avril, voir la mi-mai. Il faut également prendre en considération dans cette réflexion le mois de Ramadan du 24 avril au 24 mai. Après des mois d’arrêt, les joueurs ne pourront sûrement pas reprendre la compétition d’un coup, car même s’ils se sont entraînés en solo, tous les techniciens soulignent le fait que rien ne peut remplacer les entraînements collectifs et la préparation de groupe. Par conséquent, les staffs techniques de toutes les équipes auront besoin de quelques semaines de travail avec leurs joueurs afin de pouvoir reprendre les matches et éviter les blessures. Ainsi, il faudra pour la Fédération tunisienne de football et la Ligue nationale de football professionnel de trouver des dates pour dix matches de championnats en Ligue 1 et trois en Coupe de Tunisie, avec en prime deux matches, au moins, de la sélection tunisienne et les stages de préparation qui vont avec, ce qui sera impossible à programmer avant le 30 juin prochain. Tout  ceci nous amène aujourd’hui à prédire une saison 2019-2020 en Ligue 1 qui devra durer jusqu’au mois de juillet ou bien une reprise des matches au mois d’août pour terminer l’exercice actuel avant d’enchaîner directement avec la saison 2020-2021.

EST-Asante : clore le dossier Clottey d’abord !

L’Espérance Sportive de Tunis a refusé de payer les 150 000 dollars qui représentent l’indemnité du transfert de Kwame Bonsu en provenance du club ghanéen d’Asante Kotoko. L’EST ne réglera cette somme qu’après avoir reçu la totalité du montant du transfert de son ex- attaquant, Emmanuel Clottey. Ce dernier a été cédé à Asante Kotoko en 2015 en contrepartie de 180 000 dollars. Or, 150 000 dollars seulement ont été perçus par l’EST.

Six joueurs du CA sur le départ

Le Club Africain pourrait perdre les services de six joueurs en juin 2020. Il s’agit de Yassine Chamakhi, Hamza Agrebi, Bilel Khefifi, Wissem Ben Yahia, Moataz Zemzemi et Sami Hammami. En fin de bail, certains parmi les éléments précités auraient exprimé des velléités de départ. Attendons voir.

Le CS Chebba ne lâche pas la FTF

Le bureau directeur du CS Chebba a exprimé, dans un nouveau communiqué ,son étonnement sur la gestion de la part de la FTF des deniers de la fédération moyens, notamment après la distribution des aides par la FTF à 700 familles démunies. Le bureau directeur du CS Chebba considère que la fédération est plutôt dans l’obligation d’aider les clubs, car elle est responsable de la gestion des fonds réservés au football tunisien. Les clubs, qui vivent dans des conditions difficiles, ont de lourds impayés et connaissent de gros soucis de trésorerie, seraient normalement les plus concernés par les fonds à la disposition de la FTF. Le CS Chebba précise que la Fédération tunisienne de football aurait dû d’abord penser aux problèmes des clubs avant de penser résoudre des problèmes sociaux qui ne sont nullement de son ressort.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire