Après avoir gardé une courbe plate depuis le 2 mars dernier avec un seul cas guéri, cette courbe commence à décoller pour atteindre le chiffre 8. Exceptée la première contamination, ce qui s’est ensuite sont horizontales.

Aujourd’hui, trois COVID+ ont été déclarés dont un à Metlaoui et deux à Gafsa sud. Pour les cas comptabilisés, il y a celui relevé à l’hôpital régional de Gafsa et sujet à polémique. Pris en charge dans un premier temps par le service des urgences, il a regagné son domicile après un test négatif, mais son état général s’est altéré avec un scanner montrant une infection pulmonaire rebelle. Réhospitalisé jeudi dernier, il fut confirmé COVID+. Maintenant, il s’agit de définir la traçabilité d’usage pour dépister les cas probables ayant contracté le Coronavirus.

À Metlaoui, qui a été épargné jusque-là, le dépistage du premier cas a contraint le Comité régional de lutte contre la propagation du COVID à procéder à la stérilisation de tout l’hôpital de circonscription.

Pour l’élan de solidarité apporté par les citoyens, il y a lieu de citer la décision d’un hôtelier de la région de mettre à disposition son unité touristique pour héberger le personnel de l’hôpital de Gafsa en contact avec des cas suspects. De leur côté, les services du SAMU 06 sont déjà à l’œuvre pour cerner le cercle des personnes contaminées.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    04/04/2020 à 15:10

    Monsieur Fakhfakh nous rassure du pic du coronavirus, notre premier ministre est un expert dans le domaine de la santé, moi j’aura Préféré que les experts de la santé le fassent en priorité, Gafsa et ses alentours souffrent beaucoup de coronavirus et n’ont pats assez de moyens pour lutter efficacement, en attendant que la Chine les aide un peu par le matériel obsolète de traitement du coronavirus.

    Répondre

Laisser un commentaire