Ras Jdir: Le rapatriement des travailleurs tunisiens pose problème

Nombreux sont les Tunisiens qui travaillaient en Libye et qui veulent rentrer chez eux. Mais ils se trouvent bloqués, à l’heure actuelle, au poste frontalier de Ras Jdir, en raison de cette pandémie. Leur nombre avoisine les 350 et ils ont passé les dernières nuits à la belle étoile. Sur intervention des autorités régionales, les 28 travailleurs qui sont originaires du gouvernorat de Médenine ont été transférés, jeudi après midi, au centre d’accueil de Ben Guerdane, sis sur la route de Zarzis, pour y passer 14 jours. Leurs compatriotes, originaires du Centre et du Nord, subiront le même sort. Ils seront rapatriés au cours des prochaines heures. ils seront placés, eux aussi, en quarantaine, ailleurs, pendant deux semaines, avant de rejoindre leurs familles.

Laisser un commentaire