Dora Bouchoucha, directrice générale du festival, Slim Dargachi, directeur général du Cnci, Olivier Henrard, directeur général délégué du CNC, et Sophie Renaud, directrice de l’Institut français, ont annoncé mardi, à travers un communiqué, le report du festival du cinéma méditerranéen Manarat à l’année prochaine, du 1er au 7 juillet 2021.

Manarat (Toiles de mer), festival du cinéma méditerranéen en Tunisie, a été fondé par Dora Bouchoucha, Chiraz Laatiri, ancienne directrice du Cnci et actuelle ministre des Affaires culturelles,  et Sophie Renaud. Elles étaient les porteuses de cet ambitieux projet dont le but principal est de faire réfléchir le spectateur, à travers des œuvres de fiction et des documentaires «engagés» même s’il ne s’agissait pas toujours d’exclusivités.

 En plus des projections des films en compétition, en salle, ce festival offrait au public des séances gratuites, en plein été, sur dix plages du Nord au Sud du littoral tunisien : La Marsa, Kheireddine, Hammam-Lif, Hammamet, Bizerte, Gabès, Sousse, Sfax, Tabarka et Djerba. La magie du cinéma devenait accessible à tous.

 Manarat était aussi une sorte de plateforme d’échanges entre producteurs, acteurs, cinéastes et réalisateurs et un espace  de rencontres et de conversations avec le public sur diverses thématiques touchant le monde du cinéma.

Cette année et en raison de la crise sanitaire internationale, les organisateurs sont contraints  à reporter le festival à l’année prochaine.

Dora Bouchoucha, directrice générale du festival, Slim Dargachi, directeur général du Cnci, Olivier Henrard, directeur général délégué du CNC, et Sophie Renaud, directrice de l’Institut français, ont publié mardi sur la page officielle du festival un communiqué annonçant le report de cette troisième édition de Manarat prévue au début du mois de juillet 2020.  «Depuis deux années, le festival du cinéma méditerranéen Manarat s’est ancré sur le territoire tunisien et a su trouver sa place aux côtés des festivals de l’été en Tunisie. Accueillant de nombreux professionnels internationaux, il a permis de fructueux échanges entre les acteurs du secteur du monde arabe et entre ceux d’Europe et de la région.

 Ce jeune festival est le fruit d’une coopération active entre le Centre national du cinéma et de l’image (Cnci), le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut français de Tunisie.

 En raison de la crise sanitaire internationale, et en pleine coordination avec le ministère des Affaires culturelles, partenaire de l’événement, nous avons décidé de reporter  la 3e édition du festival Manarat. Cet évènement aura désormais lieu entre  le 1er et le 7 juillet 2021. Nous remercions les partenaires fidèles du festival et leur donnons rendez- vous, ainsi qu’au public, l’année prochaine », ont-ils affirmé.

La pandémie du coronavirus a poussé plusieurs productions de films et de séries à opérer des changements. Les sorties de plusieurs films ont été repoussées et des tournages de séries ont été interrompus en Tunisie et un peu partout dans le monde. Rappelons aussi que les festivals d’été ont été reportés à une date ultérieure.

  • MEMOIRE: Tijani GUERMAZI

    Hommage à Monsieur Tijani GUERMAZI Tout le personnel et la direction du pôle agroalimentai…
  • COMMEMORATION: Rahmeni

    Rahmeni (23 janvier 2021 – 23 janvier 2022) Cela fait déjà un an depuis que tu es pa…
  • HOMMAGE Cher père : Il y a exactement trois ans jour pour jour depuis ton départ le 21 jan…
Charger plus d'articles
Charger plus par Ronz NEDIM
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire