A l’occasion du mois de Ramadan, les deux municipalités de Zarzis ont commencé, mardi, à distribuer des produits alimentaires à 1 500 familles nécessiteuses issues des 16 imadas de toute la délégation. Le coût du butin a atteint 105 mille dinars. Initiative louable en ce début de ce mois saint. Les deux maires Mekki et Zakia ainsi que le délégué de la ville étaient présents et ont assisté à l’opération qui a été assurée par des conseillers municipaux et autres activistes bénévoles (scouts, Croissant-Rouge, ONG). Par la même occasion, l’Organisation mondiale de l’immigration (OMI) a profité de cet événement pour distribuer des bons d’achat à des Subsahariens qui sont bloqués à Zarzis, et dont la majorité d’entre eux  sont, à présent, sans travail.

Par ailleurs, sur  la base d’un accord entre les deux pays, les nombreux Libyens empêchés de franchir la frontière, à Ras Jdir, pour rentrer chez eux, ont été placés dans des unités hôtelières pour une période de 14 jours.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dhaou MAATOUG
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire