La Banque africaine de développement mobilisera environ un demi-milliard de dollars en 2019 au profit des secteurs de l’énergie, de la finance et de l’agriculture en Tunisie, a indiqué le président de la BAD, Akinwumi Adesina, qui effectue sa première visite officielle en Tunisie, du 2 au 4 mai 2019.
Rapporté par un communiqué de la Banque, Adesina a aussi, souligné l’engagement de la Banque à demeurer aux côtés de la Tunisie et à l’aider dans le financement de projets structurants.
A ce titre, plusieurs accords ont été signés, dont un accord de don avec le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale Zied Ladhari, portant sur la création d’une unité de supervision de l’action publique, en vue d’optimiser la mise en œuvre des projets, programmes et réformes publiques financés par les bailleurs de fonds.
La BAD a également, signé un mémorandum d’entente avec la Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE) dans l’objectif d’accompagner sa réorganisation et de moderniser son système d’information et de communication.
Rappelons que lors du premier jour de cette visite, Adesina s’est entretenu avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed. La rencontre a été l’occasion de passer en revue les différents volets de la coopération de la Banque avec la Tunisie et de tracer les perspectives de son renforcement.
Il a aussi, inauguré le bureau régional de la Banque pour l’Afrique du Nord, à Tunis. L’institution  » est ici pour durer « , a déclaré le président Adesina.
Rappelant que la Tunisie avait abrité l’agence temporaire de relocalisation de la Banque durant plus d’une décennie, entre 2003-2014, Adesina a considéré qu’elle a été  » un choix naturel  » pour abriter la représentation régionale à partir de laquelle sont aujourd’hui gérées les opérations de la Banque dans les six pays d’Afrique du Nord. Plus d’une centaine de collaborateurs travaillent déjà au bureau de Tunis, gérant près de 10 milliards de dollars d’opérations sur toute l’Afrique du Nord.
Durant la première journée de visite, Adesina a également rencontré des entrepreneurs financés dans le cadre de  » Souk At-tamnia « . Ce programme offre un accompagnement financier et non-financier à des jeunes qui innovent, entreprennent et veulent concrétiser leurs idées.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire