Selon une recherche publiée dans le magazine Science Translational Medicine, l’agent de conservation alimentaire appelé propionate, généralement utilisé par les boulangeries, serait responsable de l’augmentation du taux de diabète et d’obésité.

La baguette responsable de l’augmentation du diabète et de l’obésité ? C’est ce que démontre une étude publiée dans le magazine américain Science Translational Medicine. En cause, l’additif alimentaire, le propionate qui permet d’augmenter la durée de conservations des aliments. Il est notamment utilisé en boulangerie pour le pain ou les gâteaux et permet de limiter le développement des moisissures.

Les chercheurs ont notamment administré ce conservateur à des souris. Résultat: une forte croissance hormonale, une production supplémentaire de glucose et une hyperglycémie, une des caractéristiques principales du diabète. Ils ont également fourni aux souris ce conservateur en quantité identique à celle contenue dans une portion de nourriture.  Les souris ont automatiquement pris du poids et développé une résistance à l’insuline.

Suite à ces résultats, les chercheurs ont ensuite fait une nouvelle étude par placebo sur 14 humains en bonne santé.

Ceux qui ont mangé du propionate ont eu des niveaux plus élevés de certaines hormones, dont le glucagon, une hormone hyperglycémiante qui provoque une augmentation de la quantité de glucose dans le sang. Les chercheurs en ont donc conclu que cet additif jouait un rôle sur l’obésité et le diabète.

L’étude a été menée par le Dr Amir Tirosh, directeur de l’Institut d’endocrinologie du Centre Médical Sheba Tel Hashomer, activement soutenu en France par l’association F.A.S.T, l’Ecole de santé publique Chan School de Harvard et l’Hôpital Brigham and Women de Boston, Massachusetts.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *