La Ligue tunisienne des droits de l’homme a dénoncé dans un communiqué l’inauguration, mardi 19 mai, du fonds de la zakat par le maire du Kram, Fethi Layouni. La Ligue qualifie cette action d’«illégale». Elle émane, dit le communiqué, d’«un irrespect des institutions de l’Etat et de la constitution». Le gouverneur de Tunis avait promis le soir même de l’ouverture du fonds qu’il s’adressera au Tribunal administratif pour attaquer une telle initiative. Dans cette déclaration à La Presse, Jamel M’Sallem, président de la Ligue, revient sur les enjeux politiques du fonds de la zakat.

«On sait que celui qui va recueillir les dons des musulmans va bénéficier d’une position politique importante, susceptible de lui servir à l’occasion de prochaines élections», a-t-il déclaré à La Presse.

«On attendra le verdict du Tribunal administratif», a ajouté le président de la Ltdh.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Olfa BELHASSINE
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire