La Tunisie est appelée à mettre à niveau son tissu industriel pour pouvoir affronter la concurrence au niveau international

Le suivi de l’état d’avancement de la réalisation de l’étude sur la stratégie nationale  de la promotion des secteurs de l’industrie et de l’innovation à l’horizon 2035 a  été au centre d’une réunion présidée par M. Salah Ben Youssef, ministre de l’Industrie et des PME, au siège de son département, et ce, le jeudi 28 mai. Il a été question également, lors de cette réunion, de stimuler l’investissement et de développer le partenariat entre le secteur public et le secteur privé qui doivent travailler ensemble à l’avenir. Ladite réunion a vu la présence des représentants du bureau d’études tunisien et espagnol qui pilote cette étude, ainsi que nombre de cadre du ministère.

Améliorer la compétitivité

M. Salah Ben Youssef a indiqué, à cette occasion, qu’il est nécessaire d’adopter le digital dans le secteur industriel et d’accélérer la transition vers l’industrie intelligente en vue d’améliorer la compétitivité des entreprises industrielles et de peaufiner la qualité des produits tunisiens.

Par ailleurs, un exposé a été fait sur l’état d’avancement de ladite stratégie, en tenant compte des défis imposés par la pandémie du Covid-19. A noter qu’au cours du premier trimestre de 2020, des séminaires sectoriels et régionaux, dans les gouvernorats de Nabeul, Zaghouan, Béja, Siliana, Le Kef, Kairouan, Gabès, Bizerte, Jendouba, Mahdia, Sousse, Monastir, Tozeur, Kébili, Médenine et Tataouine, ont été organisés en vue de faire connaître davantage cette stratégie nationale de l’industrie et de l’innovation  à l’horizon 2035 qui est en cours de préparation.

La Tunisie est appelée à mettre à niveau son tissu industriel pour pouvoir affronter la concurrence au niveau international. L’amélioration de la valeur ajoutée de nos produits industriels requiert des travaux de recherche et d’innovation en partenariat avec des groupes sépcialisés et des bureaux d’études réputés.
Grâce à ces produits innovants, les industriels auront plus de chances de s’imposer sur des marchés très exigeants en matière de qualité. Parmi les secteurs concernés, on peut citer ceux du textile-habillement, cuir et chaussures, matériaux de constructions, industrie alimentaires et autres.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire