Le ministère des Affaires culturelles a annoncé que le Festival international de Carthage et le Festival international de Hammamet ont été reportés à l’année prochaine.

Dans un communiqué publié dimanche, le ministère annonce également le retour progressif en deux étapes des activités pour les associations culturelles, les organisateurs d’événements et les espaces culturels publics et privés.

-Dans les espaces culturels fermés, les activités reprendront à partir de 14 juin 2020 avec un public ne dépassant pas 30 personnes.

-Dans les espaces ouverts, la reprise des manifestations culturelles et des festivals est possible à partir de 15 juillet 2020 avec un public ne dépassant pas 1000 personnes et l’obligation du respect des consignes de protection (port des bavettes, distanciation sociale, répartition de l’audience en groupes de 30 personnes au maximum).

Ces mesures ont été décidées à l’issue d’une série de réunions avec les membres du Comité scientifique de suivi de la propagation du virus Covid-19 relevant du ministère de la santé, lit-on dans le communiqué qui ajoute que l’application de ces mesures sera durement contrôlée

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    01/06/2020 à 07:48

    Ce martyr a été assassiné par la police, et on fait porter le chapeau à un seul policier qui va s’en sortir haut les mains bientôt. En Tunisie les policiers de l’époque de Ben Ali et au soulèvement les policiers ont tués plusieurs centaines de martyrs et n’ont jamais été jugés ni inquiétés, protégés par les mêmes en fonction aujourd’hui, et certain ont quitté la fonction avec une bonne retraite et d’autres avec une promotion en or, la police est intouchable en Tunisie.

    Répondre

Laisser un commentaire