Parmi les dispositions prises lors des séances de travail entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et les professionnels du secteur touristique, on peut citer l’accélération de l’octroi des aides aux professionnels du secteur, décidées par le gouvernement, la création d’une commission conjointe entre les professionnels et le ministère en vue d’une vision claire du secteur post-Covid-19.

M. Mohamed Ali Toumi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a tenu, du 2 au 5 juin, une série de séances de travail avec les différentes fédérations professionnelles dans le secteur touristique et artisanal, en l’occurrence la Fédération tunisienne des guides touristiques, la Fédération tunisienne des restaurants touristiques, la Fédération tunisienne des hôtels, la Fédération tunisienne des agences de voyages et la Fédération tunisienne de l’artisanat.

Au cours de ces séances, les participants ont évoqué les dispositions relatives au soutien du secteur, prises par le gouvernement dans le but d’aider les entreprises touristiques à surmonter les difficultés dues aux effets négatifs du Covid-19. Il a été question, de même, de la méthode à adopter en vue d’activer le protocole de santé du secteur touristique, en préparation à la reprise des activités dans les différentes unités touristiques.

Accompagner les artisans

Les participants ont également abordé les moyens à mettre en œuvre en vue d’endiguer les effets de l’arrêt de l’activité touristique pendant la période de confinement. Parmi ces dispositions, on peut citer l’accélération de l’octroi des aides aux professionnels du secteur, décidées par le gouvernement, la création d’une commission conjointe entre les professionnels et le ministère en vue d’une vision claire du secteur post-Covid-19.

Par ailleurs, une séance de travail a été consacrée à l’artisanat. Il a été décidé d’accompagner les artisans des différentes spécialités et de les aider à dépasser cette crise tout en se penchant sur l’opération d’approvisionnement des artisans en matières premières et sur la commercialisation de leurs produits dans le cadre d’un partenariat public-privé. Il a été décidé aussi de développer le système de la formation professionnelle et de l’apprentissage en vue de s’adapter aux changements opérés dans le secteur et d’exploiter l’artisanat dans les opérations de marketing au profit du tourisme tunisien en utilisant les technologies de pointe et avancées.

S’agissant des guides touristiques, une assistance sociale a été décidée vu les spécificités de ce métier. Dans ce cadre, une séance de travail devrait être organisée avec le ministère des Affaires sociales pour faire connaître les spécificités de ce métier et former une commission s’occupant du secteur des guides touristiques dont les travaux démarreront à la fin de ce mois.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire