Son métier consiste à jongler avec les billets dans une banque, éloignée de sa ville natale depuis des années, elle s’accroche à gafsa comme un explorateur à sa montgolfière et retrouve ce feeling « ombilical » qui explique cette entreprise dans laquelle s’est engagée cette femme. Elle n’est inscrite sous aucune bannière politique ni même associative et ce qu’elle a réalisé jusque là, a fait rougir le conseil municipal et certaines composantes de la société civile.

Darine khalifa était parti d’une initiative lancée sur la toile par les gafsois des années 80’s. Un gafsien de la diaspora tunisienne résidant en France, a rebondit sur l’initiative, en proposant de peindre une porte chaque jour pour meubler les jours du confinement. Et c’est à houmet El oued qui abrite des vestiges romains qui auraient pu faire de gafsa une destination touristique incontournable. Notre invitée s’est portée bénévole pour redonner âme à un quartier qui pupille de souvenirs mais au grand dam de ses adeptes, a été délabré et renvoyé aux oubliettes.

Ce n’est guère une sinécure pour une femme qui n’est pas rodée à une telle entreprise. D’un voyage à gênes en Italie, en bifurquant par une ruelle, au dessus de la galerie Mezzani que l’idée a germée. Darine khalifa poursuit « ce fut un challenge de passer l’aid dans un quartier propre et gommer cette image désastreuse. J’ai élaboré une feuille de route :mobiliser, sensibiliser.

J’ai impliqué des jeunes mordus6du street ‘art, le tout dans une ambiance conviviale ».

Les piscines romaines renaissent de leurs cendres, et avec le deconfinement, l’ affluence des gafsiens venus découvrir le site a épaté les jeunes volantaires. La joie de découvrir un lieu faire peau neuve se lit sur le visages des 7 à 77 ans.
Darine khalifa ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En collaboration avec la direction du patrimoine qui lui a tendu la perche en prenant en charge les honoraires des ouvriers dont elle s’était investi au début pour les renumerer. Elle lorgne du côté d’un projet grandeur nature qui fera de ce site une attraction. Des contacts sont déjà entrepris pour trouver les fonds nécessaires. Nous y reviendrons….

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    14/06/2020 à 17:37

    Enfin une femme artiste, j’aime beaucoup ses œuvres et ses réalisations . Je suis prêt à lui commander sans hésiter des tableaux pour l’aider à plus se connaître.

    Répondre

Laisser un commentaire