Le staff technique espère trouver les meilleures formules en défense et en attaque avant le jour « J ».

La longue trêve du championnat a eu un impact sur la forme du groupe.

La reprise des entraînements à Kairouan n’a pas été du goût du staff technique vu la méforme de plusieurs joueurs en raison du confinement.   

Les fans pensent que le groupe manque de solutions dans les différents compartiments du jeu, ajouté à l’indiscipline de certains éléments au cours des entraînements. L’équipe a besoin de corrections urgentes avant la reprise de la prochaine phase du championnat. Le coach a concocté un programme spécifique pour pallier les défaillances physiques. Après une première série  de répétitions à Kairouan, le coach a isolé ses protégés à Sousse pour un stage de quelques jours. La préparation fut ponctuée par des rencontres amicales avec des équipes de la Ligue 1. Le premier test amical fut soldé par une défaite face au CSS (0-2). Malgré la défaite, le coach a tiré des enseignements pour corriger davantage les lacunes constatées. Et Noureddine Nebli de souligner : «Après une première phase axée sur l’aspect physique, nous avions besoin de reprendre progressivement le rythme des rencontres vu la longue période d’inactivité traversée. Nous espérons tirer profit des prochaines rencontres amicales. Nous avons un groupe respectable et nous espérons tirer notre épingle du jeu notamment avec des joueurs expérimentés capables de gérer la pression des rencontres».

Les jeunes arrivent

En l’absence de plusieurs joueurs cadres, le coach a lancé des jeunes du cru.

Cependant, les Hosni et Amer se sont absentés pour des raisons pécuniaires.

En revanche, les Alaâ et Louay Dahnous ont raté le début du stage en raison du décès de leur père. Le coach a lancé quelques jeunes éléments pour les intégrer progressivement avec leurs camarades. Les Saïdi, Hazgui, Kenaïssi, Romdhani et Nebli ont affiché des qualités rassurantes et ils sont capables de prêter main-forte à leurs camarades à condition de respecter les consignes et de continuer à travailler avec la même sérénité.  La JSK rencontre des difficultés défensives cette saison à cause du manque d’harmonie de l’arrière-garde. Il faut se ressaisir.

Mohamed Sahbi CHAFRA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire