Le réalisateur Slaheddine Essid est décédé ce matin, 29 juin 2020, des suites d’une longue maladie.

Avec la disparition de Slaheddine Essid (1948-2020), la Tunisie et la scène cinématographique et culturelle perdent un grand réalisateur, une icône des séries télévisées dramatiques et comiques qui a su enrichir et marquer la production audiovisuelle tunisienne.

Dans un faire part, publié cet après midi, le ministère des Affaires Culturelles a regretté la perte d’un grand réalisateur et scénariste qui est l’auteur de plusieurs œuvres télévisées du genre dramatique et comique.

On lui doit un bon nombre de séries télévisées et des sitcoms à succès réalisés dans les années 1990, 2000 et 2010 à l’ instar de « El Khottab Al Beb » et « Gamret Sidi Mahrous » , «Nsibti Laaziza » lors desquels il a travaillé avec de talentueux scénaristes tels que Hatem Belhadj et de célèbres acteurs tels que Kamel Touati, Naima Jani, ou encore feu Lotfi Dziri. Sans oublier le Sitcom a grand succès Choufli Hal, avec à l’affiche le regretté Sofiene Chaari, Kamal Touati, Mouna Noureddine, Jamila Chihi, et bien d’autres.

Slaheddine Essid  a longtemps combattu la maladie avant de succomber. Paix à son âme.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire