A voir les embrassades et accolades à la sortie du centre d’examens, la joie est au comble pour les parents ravis et pleins d’espoir quant à la réussite de leur progéniture.

Lundi 29 juin 2020, 11h00, beaucoup de monde est agglutiné aux abords du Lycée Carnot, mitoyen à l’Institut français de Tunis, tapis à l’ombre. Ce sont les parents d’élèves et leur proche entourage qui s’impatientent de voir leurs favoris sortir de l’enceinte scolaire pour recueillir les premières impressions.

Un père d’élève qui affiche un sourire radieux est venu accompagné de son fils inscrit en classe de neuvième année. Il affirme : « Je suis rassuré quant aux conditions de déroulement de l’examen dans l’ensemble vu que la crainte du Covid-19 est minorée en Tunisie. Toutefois, à voir un seul élève porter un masque sur un groupe de quinze, il me semble que les gestes barrières sont parfois pris à la légère».

Pourtant à la sortie des salles, de nombreux élèves portaient la fameuse bavette même si d’autres s’obstinent à s’en passer. Une grand-mère attend sa petite-fille qui sort comme ses autres camardes vers le coup de midi.

Elle est inscrite à l’école primaire d’El Sadiqiya et compte décrocher une place au collège pilote. La mère de son paternel attend sous un soleil de plomb à l’entrée de l’établissement pour se rassurer du bon déroulement de l’examen. Une belle solidarité entre parents et grands-parents des élèves qui témoignent de leur envie de voir réussir  leur enfant.

De son côté, Mme Aida Derouiche, déléguée à la protection de l’enfance à La Manouba, a donné une déclaration médiatique dans laquelle elle rassure les parents d’élèves quant aux bonnes conditions de déroulement des examens.

Des conditions satisfaisantes

Les consignes barrières au sein de l’établissement éducatif ont été respectées selon elle. La lutte contre le Covid-19 se poursuit plus que jamais notamment avec l’ouverture des frontières et le retour des rapatriés.

La distanciation sociale par le maintien d’une distance respectable entre les tables dans les salles d’examens est un autre bon point à l’actif du centre d’examens du lycée Carnot, a relevé Mme Derouiche dont la propre fille a passé également le concours d’accès au collège pilote.

Dans une déclaration aux médias en marge de sa visite hier matin au lycée pilote Bourguiba à Tunis pour assister au démarrage des épreuves du concours d’accès aux collèges pilotes, le ministre de l’Education, Mohamed Hamdi, a signalé que la réforme devra concerner le contenu des programmes, les méthodes d’apprentissage, l’infrastructure et d’autres composantes essentielles.

S’agissant des 25 élèves atteints de la fièvre typhoïde à Tataouine, le ministre a signalé que leur état de santé est actuellement stable et ils devront guérir dans les prochains jours. A noter que les candidats au concours de la sixième année sont arrivés au centre d’examens une heure trente avant le démarrage des épreuves, portant tous des masques de protection.

 A la sortie des élèves à midi, une foule indescriptible de parents réflexions agglutinée devant le collège. Beaucoup d’émotions et de remarques joyeuses se font entendre : « Rabbi innajhom, inchallah bil tawfik… », qui révèlent cette attente et cet espoir des parents de voir leurs enfants réussir dans ce concours.

Sourires, yeux rieurs et chaudes embrassades complètent le joli décor d’une belle journée pour les parents et leurs enfants en attendant la proclamation des résultats dans quinze jours.

 

crédit photo : © Salma Guizani
Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire