Départs et arrivées sur fond d’austérité


Contrairement à ses principaux concurrents  (CA et ESS) qui lui partagent la cour des grands et qui croulent encore sous le poids colossal d’une crise financière aiguë, l’Espérance Sportive de Tunis, elle, se la coule douce.

Certes, l’heure est aujourd’hui à la politique d’austérité recommandée, puis imposée par le président du club en personne, d’où la révision à la baisse de la masse salariale. N’empêche que l’aigle « sang et or » n’a presque rien perdu de la puissance de ses ailes.

On ratisse large

Commençons par le volet recrutement où deux joueurs du CA et d’EMM, dont les noms sont, pour le moment, tus ont déjà pris le chemin de la salle Zouaoui. Dans la foulée, on parle d’autres renforts potentiels que le patron de la section Kaïs Attia, connu pour être un redoutable chasseur de talents, est en train de chercher en Tunisie et à l’étranger afin de relever les joueurs partants, Aymen Hammed, Jabeur Yahiaoui et Houssem Bedoui. Renforts, mais aussi rajeunissement, puisqu’il a été décidé, suite au vœu formulé par le coach Nejib Ben Thayer, de faire signer des contrats de longue durée à trois jeunots formés au club et qu’on dit promus à un bel avenir.

Ben Salah rempile

Par ailleurs, un terrain d’entente a été enfin trouvé avec le demi-centre et meneur de jeu de l’équipe Abdelhak Ben Salah qui a rempilé pour deux saisons supplémentaires. Tout cela, évidemment, sans compter les surprises de dernière minute. Signalons que les camarades de Oussama Boughannemi, qui n’ont pas totalement chômé pendant le confinement et désormais au complet, sont actuellement en pleine préparation, à raison de deux séances d’entraînement par jour. L’étape suivante sera consacrée au rechargement des accus sous forme d’une série de tests amicaux. Après quoi, le groupe élira domicile pour un long stage bloqué, à l’hôtel du Parc  (propriété du club), austérité oblige.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohsen ZRIBI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire