Le sort de la compétition et le volet juridique à l’ordre du jour de ces retrouvailles post-Coronavirus.


La famille handballistique du pays sera réunie, ce matin à Monastir pour préparer la reprise des différents championnats. Une reprise fixée officiellement au 18 août prochain et qui ne s’annonce pas comme les autres.

L’on sait, en effet, que l’interruption  sine die  de la compétition dans le sillage de la soudaine invasion du Coronavirus au mois de mars dernier a  chambardé tous les championnats où plusieurs journées restaient  en suspens tant pour la consécration et le maintien que pour l’accession.

Que faire pour démystifier cet imbroglio et reconstituer le puzzle ?

Quelles formules idéales entériner pour le bien de tout le monde ?

En tout cas, la Fthb n’a pas tardé à s’en occuper bien avant la fin du confinement en engageant, par mails interposés, des discussions avec les clubs suivies de propositions. Plus de 103 présidents de clubs sollicités ont alors répondu à l’appel, enrichissant ainsi les débats par la mise en place d’une plateforme où se bousculaient suggestions et projets de diverses tendances.

C’est maintenant autour de ce forum d’idées, témoin d’une meilleure volonté de démocratisation des méthodes de travail à la fédération, que la réunion de ce matin sera articulée. D’où la certitude de voir celle-ci déboucher sur l’adoption finale des nouvelles orientations que connaîtra le paysage handballistique à court et à long terme. Car, il reviendra aux représentants des clubs   et à eux seuls, de trancher, en optant, dans la ferveur pour les uns et dans la douleur pour les autres, pour les choix que validera le nombre de votants.

A ce sujet, il faut signaler que, selon des indiscrétions, certains de ces choix collectés jusqu’ici sont jugés intéressants,au moment où d’autres sont qualifiés d’irréalisables.

Quatre options sur la table

Cependant, pas moins de quatre options semblent, pour le moment, faire l’unanimité auprès des clubs: l’annulation, coup sur coup, de l’épreuve de la Coupe de Tunisie 2019 -2020,du reste des compétitions des jeunes et de la rétrogradation d’une division à une autre, alors que la division d’honneur fera partie de la Nationale B. Par ailleurs, le volet juridique sera également à l’ordre du jour de ces assises, avec l’exposé  devant être donné par «Monsieur règlement de la Fthb», maître Mouadh Ben Zaied, sur les nouveaux articles actualisés conformément à l’évolution des règlements généraux adoptés par la plus haute instance du handball mondial  (IHF ) ainsi que par la Cahb  (Confédération africaine de handball).

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohsen ZRIBI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire