Le blocage se situerait au niveau de l’équivalence de son diplôme d’étude.

Pour revenir à cette complication relative à l’équivalence, concrètement, le ministère de l’Enseignement supérieur a mentionné qu’il n’était pas  concerné par l’équivalence des diplômes. Ce serait donc au ministère de la Formation professionnelle d’acter la reconnaissance en question. Sauf qu’aux dernières nouvelles, le ministère en question aurait à son tour indiqué que l’attestation de Boughdiri ne fait pas partie de la liste des équivalences. Et à Boughdiri de s’en remettre finalement au ministère de l’Investissement et de la Coopération internationale afin de trancher au plus vite. Il se pourrait en l’état que la licence du candidat clubiste soit en fin de compte certifié par le ministère en question, ex-ministère du Développement économique. Maintenant, même avec  l’équivalence qui équivaudrait à un aval,  le dossier de Boughdiri resterait en instance, car ce dernier n’aurait pas participé à un concours pour intégrer le ministère, mais aurait été directement recruté selon certaines sources! Quant à l’instance des élections, jusque-là, elle campe sur ses positions, exigeant le diplôme du baccalauréat ou un diplôme équivalent.

L’affaire Opoku prend une autre tournure

L’ex-défenseur ghanéen du CA, Nicolas Opoku, a récemment joint l’acte à la parole. Après avoir menacé de saisir les instances, il s’en est remis à la commission des litiges relevant de la Fifa qui a sommé les Clubistes à verser 143.000 dollars au joueur. Le CA a interjeté appel et le TAS devrait trancher incessamment, tout en optant pour une conciliation au préalable. Rappelons que Opoku, transfuge de Berekum Chelsea du Ghana, a été cédé à Udinese en contrepartie de 1,5 million d’euros.

Quand Boubaker Zitouni se lâche !

Boubaker Zitouni, l’ex-dernier rempart du CA, n’a pas mâché ses mots concernant le sort réservé au club de Bab Jedid : «C’est inadmissible et même stupéfiant de voir un bastion pareil s’enliser sans que personne ne daigne stopper l’hémorragie. Je ne conçois pas qu’une seule liste composée de néopthytes soit en passe de veiller sur les destinés d’un club centenaire. Je tiens par contre à remercier le Dr Mohsen Trabelsi pour son excellente initiative, tout bénéfice pour le CA. Le club de Bab Jedid en récoltera les fruits. J’en suis convaincu», a-t-il martelé.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire